Une ONG française implante un centre de loisirs pour enfants à Diégonéfla
0
 

Écouter
Une ONG française implante un centre de loisirs pour enfants à Diégonéfla

Une ONG française implante un centre de loisirs pour enfants à Diégonéfla

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 1956 fois | Publié

La Fédération des Professionnels de l’Animation de la Diaspora Ivoirienne en France (FPADIF) a procédé à l’ouverture d’un centre de loisirs pour la petite enfance à Diégonéfla, localité située à l'ouest de la Côte d'Ivoire, dans le département d'Oumé. Le centre a été inauguré le vendredi 02 août dernier en présence des autorités administratives, politiques et coutumières de la ville.

Dénommé « Diégokids », ce centre d’éveil situé dans les locaux de la jeunesse communale de la ville, pourra accueillir une centaine d’enfants par jour. Ils seront encadrés par des jeunes qui ont été formés par les bénévoles de la FPADIF.

« L’ouverture de ce centre offre de l’emploi à plusieurs jeunes qui seront les encadreurs de ces enfants. Aussi, les enfants de 6 à 13 ans pourront bénéficier d’activités sportives, culturelles et de sorties de groupe. Tout ceci pour favoriser leur épanouissement » a affirmé l’écrivain Pacôme Christian Kipré, par ailleurs président de la FPADIF.

Pour Goli Bagrou, maire de Diégonéfla, ce centre « représente une belle opportunité pour les enfants qui pourront s’occuper sainement pendant que les parents vaqueront à leurs occupations ». Il a promis œuvrer pour l’ouverture de 3 autres centres dans la ville afin que plus d'enfants en profitent.

Le peintre Jacques Pehah Soro et le chocolatier Axel Emmanuel, ont apporté un cachet particulier à cette cérémonie en permettant aux enfants de profiter de leur savoir-faire.

Créée en décembre 2018 en France à l’initiative d’un groupe de professionnels issus de la diaspora, la FPADIF s’est donnée pour mission de promouvoir l'éducation et le développement durable, l'écologie, de favoriser la création de structures de loisirs publiques pour l'enfance, d'accompagner les projets de ses membres et de faire la promotion du bénévolat international.

 

 

Boris Odilon BLE
odilon.ble@rti.ci

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les Tunisiens confient un mandat clair à Saied pour revitaliser la jeune démocratie

Trump prêt à "détruire l'économie turque" si Ankara ne change pas d'attitude en Syrie

L'ONG Echo Médias envisage une campagne nationale de promotion du dépistage et du diagnostic précoce du cancer du sein

Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin à Rabat au Maroc

Des populations de Tanda sensibilisées sur l’apatridie par le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)