Odienné : Plusieurs kilogrammes de cannabis et médicaments prohibés saisis incinérés
0
 

Écouter
Publicit?
Odienné : Plusieurs kilogrammes de cannabis et médicaments prohibés saisis incinérés

Odienné : Plusieurs kilogrammes de cannabis et médicaments prohibés saisis incinérés

AIP | Lu 2059 fois | Publié

La cellule anti-drogue de la gendarmerie d’Odienné a procédé, lundi, à l’incinération de huit kilogrammes de cannabis et de 2, 5 tonnes de médicaments de mauvaise qualité, saisis sur une période de 12 mois.

Le cannabis (sous la forme brute ou travaillée), le lot de médicaments falsifiés et les divers autres produits prohibés ont été passés au feu, à la décharge municipale, sous le regard du substitut résident du procureur, Thierry Bobi, présent pour exécuter la décision d’incinération prise par les autorités judiciaires.

Il a rappelé, à l’occasion, l’intérêt de telles actions, sous tendues par la nécessité et l’obligation qu’à l’Etat de protéger la santé des populations dont certaines ne mesurent pas toujours les risques qu’elles encourent en usant de ces produits.

Le substitut résident du procureur s’est félicité du travail abattu par la cellule anti-drogue locale, tout en appelant à la responsabilité au sein des différentes populations. "Les consignes sont suivies, nous sommes en train de réussir, nous tenons le bon bout", a-t-il déclaré.

Les médicaments de qualité inférieure brûlés étaient composés notamment de tramadol, de diazepam, de rivotrine, de gébédol, de reelix etra, de doxy 200.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ly Ramata annonce la construction d’un centre d’action communautaire de l’enfance à Booré

Un atelier d’évaluation des comités de nutrition et de développement de la petite enfance à Bondoukou

L’Agence Emploi jeune remet des permis de conduire à 31 jeunes de Bonon (Bouaflé)

Un élève meurt par noyade à Bondoukou

Les plants de cannabis découverts se trouvent hors de la prison de Korhogo (Ministère)

Publicité
Publicite