Bouna : Trois orpailleurs en plein travaux de pollution sur la volta noire mis aux arrêts
0
 

Écouter
Publicite
Bouna : Trois orpailleurs en plein travaux de pollution sur la volta noire mis aux arrêts

Bouna : Trois orpailleurs en plein travaux de pollution sur la volta noire mis aux arrêts

AIP | Lu 5008 fois | Publié

Trois orpailleurs surpris en plein travaux de pollution aux larges de la volta noire ont été mis aux arrêts, le mercredi 12 août 2020, à la suite d’une mission conjointe effectuée par la direction départementale des Mines et de la Géologie de Bouna et la direction régionale des Eaux et Forêts du Bounkani.

La volta est la frontière naturelle entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Ces individus opéraient clandestinement avec l’usage de minéraux lourds tels que le mercure dans une zone isolée en bordure de fleuve à 7 km de Vonkoro, dans le département de Bouna. Avec une drague aspiratrice,  ils utilisent une pompe pour aspirer les alluvions dans le lit du fleuve, et les déversent sur une rampe de lavage posée sur un radeau.

La descente inopinée de la mission sur les lieux a permis à de nombreux orpailleurs de prendre la fuite à la nage pour atteindre l’autre rive en territoire ghanéen. Les trois individus, pris sur place avec le matériel de pollution, ont été mis à la disposition du parquet de Bouna.

La volta noire est l’une des sources d’approvisionnement en poissons dans la région du Bounkani. La pollution progressive de ce cours d’eau du fait de l’orpaillage clandestin est une menace pour la santé des populations.

La direction départementale des Mines et de la Géologie de Bouna invite les populations riveraines de la volta noire à dénoncer aux autorités toute activité suspecte  le long du fleuve.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite