Importation de riz avarié : Deux entreprises sanctionnées par le ministère du commerce
0
 

Écouter
Importation de riz avarié : Deux entreprises sanctionnées par le ministère du commerce

Importation de riz avarié : Deux entreprises sanctionnées par le ministère du commerce

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 2084 fois | Publié

Exactement dix (10) jours après le début de l’opération de destruction des 18.000 tonnes de riz avarié entreposé au port d’Abidjan, le ministère du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des PME a pris des sanctions à l’encontre de deux entreprises impliquées dans cette affaire.

Dans un communiqué en date du 26 avril 2019, le ministre Souleymane Diarrassouba annonce la prise de mesures administratives contre l’importateur et l’exportateur de ce riz. Pour une durée de 12 mois, il est « interdit au vendeur de riz avarié, OLAM INTERNATIONAL LIMITED, d’exporter du riz à destination de la Côte d’Ivoire ». Sur la même période, « la société ALIMENTATION TOUMODI SARL, acheteur du riz avarié, est interdite d’importer du riz à destination de la Côte d’Ivoire ».

En attendant la fin des enquêtes en cours pour faire toute la lumière sur cette affaire, ces mesures ont été prises conformément à la loi relative à la répression des fraudes et des falsifications en matière de vente des biens ou services. En son article 22, alinéa 1, cette loi indique que « le Ministre chargé du Commerce peut prononcer l’interdiction pour le délinquant d’exercer sa profession pour une durée déterminée ou au plus jusqu’à ce qu’il ait statué définitivement sur la poursuite ».

Pour rappel, du riz en provenance d’Asie, déchargé au Port Autonome d’Abidjan (PAA) du 11 au 18 mars 2019, a été jugé impropre à la consommation après analyse. L’Etat de Côte d’Ivoire a décidé de la destruction de ce riz au Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique de Kossihouen. A ce jour, plus de 2000 tonnes de ce riz a été détruit.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Sénat ivoirien renforce sa coopération avec la France

Une plateforme nationale de coordination du financement de la santé bientôt mise en place

582 trafiquants majeurs d’espèces protégées interpellés dans 109 pays (Interpol)

Le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Pascal Kouakou Abinan au Nigeria pour l’assemblée générale du Forum de dialogue social

L’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) octroie des véhicules à 15 cellules ministérielles