Alain Donwahi présente au Forum des Nations Unies sur les forêts les efforts de la Côte d’Ivoire pour freiner la déforestation.
0
 

Écouter
Alain Donwahi présente au Forum des Nations Unies sur les forêts les efforts de la Côte d’Ivoire pour freiner la déforestation.

Alain Donwahi présente au Forum des Nations Unies sur les forêts les efforts de la Côte d’Ivoire pour freiner la déforestation.

RTI Info / Lacinan Ouattara | Lu 1832 fois | Publié

Alain-Richard DONWAHI, Ministre des Eaux et Forêts, prend part aux travaux du Forum des Nations Unies sur les forêts qui se tient du 6 au 10 mai à New York aux Etats-Unis. Occasion pour lui de présenter la politique mise place par la Côte d’Ivoire pour freiner la dégradation des forêts et restaurer le couvert forestier.

Les travaux de la 14e session du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF-14) auxquels prennent part les autorités ivoiriennes, représentées par Alain-Richard Donwahi, Minstres des Eaux et Forêts, sont consacrés à des débats techniques, des échanges d’expériences, l’examen des mesures prioritaires, ainsi qu'aux ressources nécessaires pour la période 2019-2020.

A la tribune de cette rencontre mondiale, le Ministre a saisi l’occasion pour présenter la Politique nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts adoptée en mai 2018 par le Gouvernement ivoirien et la necessité d'agir. Celle-ci vise quatre objectifs majeurs à savoir : la préservation de la biodiversité, la préservation d'un climat national propice aux activités agricoles et au cadre de vie, le respect des engagements internationaux et le développement socio-économique.

"La mise en place d’une Politique nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts fait suite au constat d’échec de différents plans et programmes mis en œuvre pour soustraire les forêts des pressions anthropiques, des déséquilibres écologiques et à la perte continue de la couverture forestière qui est passée d’environ 16 millions d’hectares en 1900 à 3,4 millions d’hectares en 2015, soit 80% de perte", a –t-il indiqué.

Pour le ministre ivoirien, il était nécessaire de bâtir un nouvel outil pour répondre à la complexité des problèmes que connaît la gestion des forêts à l’achèvement du Plan de Développement Forestier (1988-2015) et à l’issue des Etats généraux de la forêt, de la faune et des ressources en eau organisés en novembre 2015.

"L’objectif de cette politique est de permettre à la Côte d’Ivoire de recouvrer au moins 20% de sa couverture forestière, soit 6 millions d’hectares à l’horizon 2045", a soutenu M. Donwahi.

A cet effet, il a annoncé qu'un nouveau Code Forestier adapté à cette politique déjà entérinée par le Gouvernement devrait être soumis à l’Assemblée Nationale pour adoption dans les prochains jours avec un budget estimé à 1,2 milliard de dollars US sur 10 ans.

De façon plus concrète, le ministre a rappelé les actions de son Département lors de l’édition 2019 de la Journée Internationale des Forêts sur le thème "Forêts et éducation". On note entre autres le planting d’arbres avec des élèves de plusieurs lycées de la métropole abidjanaise, mais aussi le projet "une école, 5 ha de forêt" qui vise à initier les jeunes dès leur bas âge, à l’éducation environnementale.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Du matériel agricole remis aux riziculteurs de la région du Guémon

Une mission d’évaluation de la gestion des conflits intercommunautaires à Bondoukou

Le Fonds de soutien et de développement de la Presse (FSDP) renforce les capacités des acteurs des radios privées non commerciales

Toumodi : Cinq ans de prison fermes pour un individu pris avec du cannabis

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Sénat ivoirien signent une convention- cadre de partenariat