L’UNJCI sollicite l’expertise du CERCOM pour la formation continue des journalistes
0
 

Écouter
L’UNJCI sollicite l’expertise du CERCOM pour la formation continue des journalistes

L’UNJCI sollicite l’expertise du CERCOM pour la formation continue des journalistes

Dorcas LOBA (Stagiaire) | Lu 1764 fois | Publié

Une convention de partenariat entre l'Union Nationale des Journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI) et le Centre d’Etudes et de Recherches en Communication (CERCOM), une structure spécialisée basée au sein de l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan (UFHB), sera bientôt effective. Les deux parties se sont rencontrées le jeudi 10 octobre 2019, pour envisager les termes du protocole d'accord devant formellement les lier.

Jean-Claude Coulibaly, président du Conseil exécutif de l'UNJCI, conduisant une délégation de cinq personnes à cette rencontre à l'université FHB, a dit sa joie et sa fierté de voir se concrétiser l’une de ses promesses de campagne.

"Nous sommes ici, parce que nous estimons que nous ne pouvons pas faire chemin sans venir dans le temple du savoir pour nous imprégner des fondamentaux du travail intellectuel", a-t-il déclaré devant les responsables de l'Université. Et d’ajouter : "Nous voulons un partenariat privilégié avec l'université à travers le CERCOM, qui est la structure spécialisée qui forme les journalistes. Cela a été une de nos promesses de campagne. Nous avons dit aux journalistes que l'une de nos priorités sera la formation, mais surtout une formation de qualité. Et nous pensons que si nous voulons une formation de qualité, il n'y a pas meilleur endroit indiqué que le temple du savoir".

Le Professeur Abou Karamoko, président de l'Université FHB d'Abidjan, s'est dit également heureux de cette rencontre et a souhaité tirer le maximum de profit de ce partenariat qui, à l’en croire, est un vecteur à double sens. "Je suis vraiment heureux, car c'est la première fois qu'une telle relation va être tissée avec la haute autorité des journalistes. C'est vrai que vous allez venir chez nous pour vous former. Mais contrairement à ce que vous pouvez penser, nous avons besoin de vous aussi pour nous former", a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le directeur du CERCOM, Professeur Jules Toa, nouvellement nommé à ce poste, a rassuré ses hôtes et s’est dit prêt à relever ce challenge. "Le CERCOM se veut un centre prestataire de services avec l'ouverture très bientôt du studio CERCOM, de la radio de l'université, de l'atelier de son, de graphisme...Nous sommes prêts et capables de proposer des offres de formation à nos amis journalistes", a-t-il estimé.

Pour rappel, le Centre d’Etudes et de Recherches en Communication (CERCOM) a été créé en 1988, en remplacement du CERAV (Centre d'Enseignement et de Recherche Audio-visuel).

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

USA : Deux chefs d'accusation retenus contre Donald Trump

Guinée: Nouvelle manifestation ce mardi contre le président Condé à Conakry

Les Ministres de l’information de la CEDEAO veulent mettre en place une radio sous-régionale

La Côte d’Ivoire va accueillir en février 2020 le plus grand symposium mondial de la filière anacarde

Plus de 200 espèces fauniques sont menacées d’extinction en Côte d’Ivoire (Etude)