Les ODD et le développement africain au menu de la 2e édition de UBA AFRICA CONVERSATIONS
0
 

Écouter
Publicite
Les ODD et le développement africain au menu de la 2e édition de UBA AFRICA CONVERSATIONS

Les ODD et le développement africain au menu de la 2e édition de UBA AFRICA CONVERSATIONS

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 4305 fois | Publié

Le Groupe United Bank for Africa (UBA) organise la 2e édition de UBA AFRICA CONVERSATIONS, à l’occasion de la célébration de la Journée de l’Afrique, le 25 mai 2020. « Politiques intérieures, plans de croissance régionale et agenda international : les ODD et le développement africain à la croisée des chemins » est le thème choisi cette année.

UBA AFRICA CONVERSATIONS est une plateforme de débat sur des thématiques liées au développement de l’Afrique. Georges Weah, Chef de l’Etat Libérien et Tony Elumelu PCA du groupe UBA, se partageront la prise de parole au cours des deux sessions prévues pour l’occasion.

Ils seront accompagnés par plusieurs autres panélistes dont des experts issus de différents secteurs. Ensemble, ils feront l’analyse de cette thématique qui constitue aujourd’hui un enjeu majeur de développement pour tous les pays, afin de proposer des solutions en vue de l’atteinte des objectifs de développement en Afrique. 

Instituée depuis longtemps comme tradition à UBA, la célébration de la Journée de l’Afrique est une opportunité de promouvoir la diversité africaine et de mettre en lumière le potentiel culturel et économique du continent.   

Pour participer à cet événement, veuillez-vous inscrire en cliquant ici : https://bit.ly/UBAConversations

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Attaques en France: l'ONU dénonce les discours haineux (Bachelet)

Italie: le PIB rebondit de 16,1% au troisième trimestre

Grèce: le parquet réclame des peines plus lourdes pour les condamnés d'Aube dorée

Au Liban, 15 courts-métrages émouvants reviennent sur l'explosion à Beyrouth

Nigeria: 22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre, selon la police

Publicite
Publicite