Jahelle Bonee en concert à l'Institut Français de Côte d'Ivoire
0
 

Écouter
Jahelle Bonee en concert à l'Institut Français de Côte d'Ivoire

Jahelle Bonee en concert à l'Institut Français de Côte d'Ivoire

Culturiche avec Stéphanie K. ( Stagiaire) | Lu 3675 fois | Publié

Jahelle Bonee, nouvelle étoile de la musique ivoirienne, s’apprête à vivre un grand moment. Elle sera en concert live à l'Institut Français de Côte d'Ivoire, le 13 septembre 2019.

Après avoir séduit le public ivoirien avec son album de 13 titres intitulé « Béflèhmi » qui signifie “Je m’appelle” en langue baoulé, Jahelle Bonee voit sa carrière prendre une nouvelle dimension. Le 13 Septembre prochain, à 19H, elle gratifiera le public de l'institut Français de ses plus belles mélodies. 

Rappelons qu'à travers album « Béflèhmi », l'artiste évoque la richesse culturelle incroyable du continent africain.

Sa musique est la somme d’influences émanant de contacts répétés avec certaines cultures de Côte d’Ivoire, conjuguées à ses expériences urbaines. Le djembé et l’ahoco sont des instruments très présents dans son univers musical, où ils fusionnent avec des sonorités soul, jazz et hip hop.

Parallèlement à ce succès qui se peaufine avec son album « Béflèhmi », Jahelle Bonee continue de faire montre de son talent, avec notament la sortie deux nouveaux singles qu'elle prépare. L'un est un remix extrait de l’album, « BARAKAI » et l'autre un inédit intitulé « WÔRÔ_WÔRÔ DRIVA » .

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un Comité de suivi de la prise en compte du genre dans le processus électoral créé en Côte d’Ivoire (Communiqué)

Urgent | Coronavirus : La Côte d’Ivoire compte désormais 3024 cas confirmés, 1501 guéris et 33 décès. (Ministère de la Santé)

Urgent | Coronavirus : 73 cas, 34 guéris et 0 décès enregistrés ce mardi 02 juin 2020 (Ministère de la santé)

La Guinée Equatoriale demande le départ de la représentante de l'OMS

Afrique du Sud: la justice ordonne la révision de certaines mesures du confinement

Publicité