Lancement de la campagne d'information et de sensibilisation sur la carte de résident biométrique
0
 

Écouter
Lancement de la campagne d'information et de sensibilisation sur la carte de résident biométrique

Lancement de la campagne d'information et de sensibilisation sur la carte de résident biométrique

Walter Amadou Ouattara/RTI1 | Lu 3172 fois | Publié

L’Office nationale d’identification a lancé ce mardi 12 février 2019 à l’hôtel du district d’Abidjan, une campagne d’information et de sensibilisation sur la carte de résident.

Selon le recensement général de la population et de l'habitat 2014, sur une population hors CEDEAO estimée à 1.098.000 personnes, seules 17.000 soit moins de 2% se sont faites enrôler pour la carte de résident biométrique. Pourtant, l’Etat avait initié cette carte dans la perspective de normaliser l’activité administrative et pour s’attaquer à l’identification des non-nationaux hors CEDEAO. Face à ce faible taux d’enrôlement, une campagne de communication et de sensibilisation a été lancée.


Au-delà des atouts liés à l'exigibilité de la carte de résident biométrique des ressortissants hors CEDEAO, l'initiative vise un meilleur contrôle du flux migratoire et la maitrise de la traçabilité des personnes physiques séjournant sur l'ensemble du territoire ivoirien.


Pour rappel, la loi sur l'entrée et le séjour des étrangers en Côte d'Ivoire fait obligation, au-delà de 90 jours de séjour sur le territoire, d'avoir une carte de résident biométrique.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La mécanisation, une solution à l’autosuffisance en riz (commissaire générale du “Gblo Gblo Saka festival”)

La mécanisation, une solution à l’autosuffisance en riz (commissaire générale du “Gblo Gblo Saka festival”)

Les performances de la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre la corruption expliquées aux médias

Une plateforme de la société civile s’engage pour des élections apaisées en 2020

Drame à Minignan : une jeune mère fait fouetter à mort sa fille et risque 20 ans de réclusion