Man : La cellule antidrogue de la gendarmerie intercepte 28 kg de cannabis et plus d’une tonne de médicaments prohibés
0
 

Écouter
Publicite
Man : La cellule antidrogue de la gendarmerie intercepte 28 kg de cannabis et plus d’une tonne de médicaments prohibés

Man : La cellule antidrogue de la gendarmerie intercepte 28 kg de cannabis et plus d’une tonne de médicaments prohibés

AIP | Lu 5191 fois | Publié

La cellule antidrogue de la gendarmerie de Man a présenté samedi soir à la presse, 1,317 tonnes de médicaments prohibés saisis à Danané vendredi nuit, ainsi que 28 kg de cannabis pris à Bangolo, lundi. Selon le chef secrétaire de la cellule antidrogue de la gendarmerie de Man, l’adjudant Alou Kablan, c’est dans la soirée du vendredi que ses services ont reçu un appel anonyme faisant état de ce qu’un véhicule chargé de médicaments prohibés en provenance de la Guinée devrait arriver dans la région.

« Nous avons monté une opération de filature qui nous a permis d’intercepter le véhicule en question au niveau de Danané au quartier Marquette et face de l’usine de la Thanry entre 1 H et 2 H du matin. A la vue de nos éléments, le chauffeur et les deux autres occupants du véhicule ont tenté de prendre la fuite. Mais nous avons pu mettre la main sur le chauffeur », a expliqué l’officier de police judiciaire de la gendarmerie nationale.

Une vérification a permis aux gendarmes d’avoir la confirmation de l’information reçue. Interrogé, le chauffeur, D. Djiguiba a affirmé ne pas connaitre la propriétaire des produits dont les prénoms Bangali, Fatim et Fanta étaient mentionnés sur les cartons des médicaments prohibés.

Il clame son innocence et affirme ne pas connaitre les propriétaires des produits qui devraient être écoulés sur les marchés de Logoualé et Bangolo. Mais il sera mis aux arrêts et déféré auprès du parquet près la section du tribunal de Danané.

Par ailleurs cette unité spécialisée de la gendarmerie qui couvre le Tonkpi, le Guémon et le Cavally a pris dans les mailles de son filet à Blédi, sous-préfecture de Bangolo, le nommé Blegnan Séverin qui avait en sa possession 28 blocs de cannabis de 28 kg. Blegnan a été déféré au parquet de Man. Il a été jugé et condamné à 10 ans de prison ferme.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite