Arrestation du "financier" du génocide rwandais: satisfaction d'un procureur de l'ONU
0
 

Écouter
Publicite
Arrestation du

Arrestation du "financier" du génocide rwandais: satisfaction d'un procureur de l'ONU

AFP | Lu 1826 fois | Publié

L'arrestation près de Paris de Félicien Kabuga, considéré comme le "financier" du génocide rwandais de 1994 qui a fait 800.000 morts, "rappelle" que tous ceux suspectés d'y avoir participé auront à faire face à la justice, a déclaré samedi un procureur de l'ONU à La Haye.

Cette arrestation "est un rappel que ceux qui sont responsables du génocide peuvent être amenés à rendre des comptes, même 26 ans après leur crimes", a déclaré Serge Brammertz, principal procureur du Mécanisme international, la structure chargée d'achever les travaux des tribunaux internationaux pour le Rwanda (TPIR).

L'arrestation de Kabuga met également "en lumière la force de notre détermination," a-t-il ajouté.

Le procureur a remercié les autorités judiciaires françaises sans "la coopération et le savoir-faire exceptionnels" desquelles cette arrestation "n'aurait pas été possible".

Sans les citer, il a également remercié d'autres pays et organisations internationales ayant aidé à l'arrestation.

Félicien Kabuga, âgé de 84 ans, devrait être transféré à La Haye pour y être jugé, une fois "les procédures" requises par la législation française "achevées", a affirmé le procureur.

Le "financier" du génocide rwandais est visé par un mandat d'arrêt du Mécanisme international et, selon les autorités françaises, il faisait partie des "fugitifs les plus recherchés au monde".

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La Côte d'Ivoire compte désormais 16.524 cas confirmés, 12.802 guéris et 104 décès. (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)

77 cas, 159 guéris et 01 décès enregistrés ce vendredi 07 août 2020.

Niger: 19 morts dus aux fortes pluies, menace d'invasion des criquets pèlerins

Méditerranée orientale: Egypte et Grèce signent un accord sur leurs frontières maritimes

L'Afrique a passé le cap du million de cas de nouveau coronavirus

Publicite
Publicite