Yu Yureka 2 : comment peut-on encore proposer des mobiles sous Marshmallow ?
0
 

Écouter
Yu Yureka 2 : comment peut-on encore proposer des mobiles sous Marshmallow ?

Yu Yureka 2 : comment peut-on encore proposer des mobiles sous Marshmallow ?

lesmobiles.com | Lu 1248 fois | Publié

Nous nous demandons pourquoi certaines versions d’Android ont la vie dure. C’est pour une raison simple : parce que certaines marques continuent de les utiliser alors qu’elles sont obsolètes. Nouvel exemple avec le Yureka 2 de la marque Yu de Micromax.

Chaque mois, nous commentons pour vous les derniers chiffres de la fragmentation d’Android, c’est-à-dire la répartition des différentes versions du système d’exploitation exprimée en pourcentage du parc installé (les terminaux actifs qui se sont connectés au Play Store). Selon les derniers chiffres en date, la version d’Android la plus utilisée est Marshmallow, remplacée depuis par Nougat (depuis un an) et Oreo (depuis un mois). Et curieusement, même si de nombreux mobiles sortent sous Nougat que les constructeurs publient des mises à jour, Marshmallow continue de progresser. Pourquoi ? Parce que certains constructeurs continuent de déployer des terminaux sous cette version obsolète d’Android.

Beaucoup de qualité et un gros défaut

En voici un exemple encore tout récent puisqu’il date de cette semaine et concerne la marque Yu. Souvenez-vous, Yu est la marque alternative créée par le géant indien Micromax pour lutter contre la concurrence chinoise telle que Xiaomi, Oppo, Vivo ou OnePlus. Yu, qui est distribué essentiellement chez Flipkart, commercialise depuis peu le tout nouveau Yureka 2. Le mobile est pourvu d’un écran Full HD de 5,5 pouces, d’un chipset Snapdragon 625 de Qualcomm, de 4 Go de mémoire vive, de 64 Go de stockage interne, d’un lecteur d’empreinte digitale, d’un capteur photo 16 mégapixels, d’une webcam 8 mégapixels, d’une batterie de 3930 mAh et d’une connectivité complète.

Le tout est rangé dans un châssis en grande partie métallique. En clair, c’est un bon mobile pour l’Inde. Un très bon mobile même. Son prix de vente est de 13 999 roupies (185 euos), avec une réduction le ramenant à 11 999 roupies. Soit 156 euros. C’est une sacrée bonne affaire. Seul problème : il est sous Marshmallow, comme le Yureka Black que nous vous avons présenté en juin dernier. Mais pourquoi ? Nous ne comprenons pas, parce que le Snapdragon 625 supporte officiellement Nougat. Et la raison ne vient pas de Google, puisque Micromax publie déjà des terminaux sous Nougat.

Et pourtant, Micromax connait Nougat !

Nous en voulons pour preuve le Yunique 2. Un mobile que Yu a officialisé en juillet. Le mobile est en vente sur Flipkart depuis le 27 juillet dernier au prix de 6000 roupies (soit un peu moins de 80 euros). Ce téléphone fonctionne sur un chipset low-cost, le MT6737 de MediaTek. Il est livré avec un écran 720p de 5 pouces. Il dispose de 2 Go de RAM, 64 Go de stockage, d’une batterie de 2500 mAh, d’un capteur photo 13 mégapixels, d’une webcam de 5 mégapixels, ainsi que d’une connectivité un peu moins avancée que le Yureka 2. Et pourtant : Android Nougat à bord. Voilà bien quelque chose que nous ne comprenons pas...

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des producteurs d’anacarde de Niakara déplorent des lenteurs dans l’enlèvement des récoltes

Les populations de Bouaké invitées à s’impliquer dans la lutte contre la migration à risque des enfants

La Côte d’Ivoire ouvre bientôt son premier 'hôpital des enseignants''

Filière anacarde : Le Conseil annonce la reprise imminente des achats de la noix de cajou à Niakara

Un joueur de l’Africa Sports suspendu pendant deux ans pour fraude sur son identité

Les plus lus