700 Kg de poulets avariés incinérés à Aboisso
0
 

Écouter
 700 Kg de poulets avariés incinérés à Aboisso

700 Kg de poulets avariés incinérés à Aboisso

AIP | Lu 1916 fois | Publié

La direction régionale des douanes ivoiriennes du Sud-comoé, basées à Aboisso, a procédé, mardi, à l’incinération de 700 kg de poulets avariés d’une valeur marchande d’environ 1,41 million francs CFA, en présence des autorités administratives et sécuritaires.

Selon le sous-directeur des opérations de surveillance et des interventions de la direction régionale des douanes du Sud-Comoé, le Colonel Signo Kouamé, les 70 cartons de poulets (700 kg) ont été interceptés, à Adiaké, en bordure de lagune le 19 juin et mis en conservation chez un privé dans l’attente de la fin des procédures administratives et judiciaires.

Cependant, a-t-il expliqué, les récentes coupures d’électricité ont occasionné l’avarie du poulet devenu par conséquent impropre à la consommation. Ces produits font partie des produits prohibés et illicites, la législation ivoirienne interdisant l’importation  du poulet par voie frontalière.

Après avoir obtenu l’aval du substitut du procureur de la République près le tribunal d’Aboisso, ces 700 kg de poulets ont été incinérés en présence du préfet du département d’Aboisso, préfet de région du Sud-Comoé, Boni Koffi Ernest et des  différents responsables des forces de l’ordre.

Le directeur régional de l’environnement du Sud-Comoé, Yao N’goran, a supervisé l’incinération en vue du respect des normes environnementales.

La direction régionale des douanes  du Sud-Comoé avait  incinéré  26,164 tonnes  de  produits pharmaceutiques non déclarés, évalués à 153 719 625  francs CFA en juin, rappelle-t-on.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Maroc: enquête ouverte après des accusations de viol collectif à Casablanca

Libye: réouverture de l'aéroport à Tripoli malgré les menaces des proHaftar

RDC: sept morts en Ituri où séjourne Michelle Bachelet

Guinée: trois civils tués dans de nouveaux affrontements (nouveau bilan)

Un taux de recouvrement de 95,7 % pour la Direction générale des impôts en 2019