La FAO débloque 270 millions FCFA pour lutter contre la peste porcine dans le Poro et le Tchologo
0
 

Écouter
La FAO débloque 270 millions FCFA pour lutter contre la peste porcine dans le Poro et le Tchologo

La FAO débloque 270 millions FCFA pour lutter contre la peste porcine dans le Poro et le Tchologo

AIP | Lu 1035 fois | Publié

Le gouvernement ivoirien et l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont signé mercredi à Abidjan un programme d’urgence de lutte contre la peste porcine africaine (PPA) dans les régions du Poro et du Tchologo d’un montant de 467.000 dollars soit environ 270 millions Fca.

Selon le représentant résident de la FAO en Côte d’Ivoire, Germain Dasylva, ce projet de coopération technique devra appuyer les actions déjà entreprises par le Gouvernement pour lutter contre la peste porcine africaine notamment dans les départements du Tchologo et du Poro sur une période de 12 mois.

A l’en croire, il s’agira de lutter contre la peste et prévenir les risques de progression de la maladie vers les élevages modernes des grands centres urbains.

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani a expliqué aux éleveurs de porcs que ce projet est un appui à la réponse à apporter à la problématique de la sécurité sanitaire du cheptel national.

Il a rappelé qu’après San-Pedro en 2014, où cette épizootie a causé l’abattage de 1991 porcs résiduels issus de 172 élevages, le dernier foyer qu’a connu le pays date du mois de septembre 2017 dans les régions du Tchologo et du Poro.

Au cours de cette période, a-t-il expliqué, 31.108 porcs ont fait l’objet d’abattage sanitaire chez 887 éleveurs ou propriétaires d’animaux.

Les épisodes de 2014 et 2017 ont coûté plus de 500 millions de FCFA à l’Etat de Côte d’Ivoire. Face à cette menace aux conséquences multiples, des mesures de renforcement de la résilience et de sécurisation de la filière porcine devraient être prises.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Samba Coulibaly, ex-maire élu de Daloa, nommé représentant du Président de la République au Conseil d'Administration du BNETD.

Lancement de la plateforme Refinitiv de Thomson Reuters pour la diffusion des flux des données boursières à Abidjan.

N'Gouan Aka Mathias, ex-Maire de Cocody, nommé représentant du Président de la République au Conseil d'Administration de la Poste de Côte d'Ivoire.

La réouverture de la poste de Tafiré permet l’accès des habitants à la presse écrite

Des populations de Dabakala suggèrent le raccordement de cette localité au fleuve Comoé pour résoudre les problèmes d’approvisionnement eau courante