Plus de trois tonnes de drogues et de produits prohibés détruits à Korhogo
0
 

Écouter
Plus de trois tonnes de drogues et de produits prohibés détruits à Korhogo

Plus de trois tonnes de drogues et de produits prohibés détruits à Korhogo

AIP | Lu 2852 fois | Publié

L’antenne de la police des stupéfiants et des drogues de Korhogo a procédé à l’incinération de 3,2 T de drogues et de produits prohibés vendredi, en présence d’un substitut du procureur de la république et des autorités administratives et politiques de la ville.

Il s’agissait de drogues diverses (cocaïne, héroïne et cannabis), de comprimés prohibés de tout genre (tramadol, l’éphédrine, le diazépam le valium), d’ampoules injectables et de sirops classés stupéfiants, saisis durant la période 2017 – 2018 dans le cadre de ses activités de la lutte contre l’usage illicite des stupéfiants et des drogues et de la vente de produits pharmaceutiques non enregistrés, a précisé le chef de l’antenne, le lieutenant Mamadou Coulibaly.

Cinquante-huit personnes dont huit femmes et sept étudiants et élèves ont été déférées pour leur implication dans la consommation ou la circulation de ces produits, a souligné Lt Coulibaly.

Pour le premier semestre de l’année en cours, l’antenne de la direction générale de la police des stupéfiants et des drogues à Korhogo a déjà saisi plus de 30 blocs de cannabis (environ 45 Kg), 100 doses de cocaïne et d’héroïne, et fait déférer 23 individus pour détention, vente illicite ou consommation de drogues ou de produits pharmaceutiques non enregistrés, a révélé l’officier de police.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Huawei lance son premier smartphone touché par les sanctions américaines

Brexit: Londres a jusqu'à fin septembre pour soumettre une proposition écrite (Premier ministre finlandais)

Daloa abritera l’édition 2019 de la Journée internationale de l’accès universel à l’information

Les consultations pour une gouvernance foncière inclusive se poursuivent dans le canton Tioroniaradougou, région du Poro

Vers la valorisation de sites touristiques à Man grâce un projet pilote financé par l’Union Européenne (UE)