Côte d’Ivoire : La question de la mobilité préoccupe la Banque mondiale
0
 

Écouter
Côte d’Ivoire :  La question de la mobilité préoccupe la Banque mondiale

Côte d’Ivoire : La question de la mobilité préoccupe la Banque mondiale

Issouf Kamagaté | Lu 3024 fois | Publié

"Une ville qui bouge est une ville qui gagne". Pour bénéficier d’économies d’échelle, les entreprises doivent pouvoir accéder aux marchés, fait remarquer le 8e rapport de la Banque mondiale présenté ce jeudi 21 février à Abidjan. L'Institution de Bretton Woods invite la Côte d’Ivoire à améliorer la mobilité urbaine.

Selon ce document chapeauté par Jacques Morisset, Coordonnateur sectoriel macro économie de la Banque mondiale, la concentration des travailleurs, fournisseurs et clients dans une agglomération urbaine freine le gain en temps, en termes de déplacement. "Cela est déjà malheureusement le cas à Abidjan, avec des ménages qui dépensent beaucoup d’argent et de temps chaque jour dans les transports ou, pour les plus pauvres qui ne peuvent se déplacer qu’à pied", explique le rapport. 

Cette nouvelle publication de la Banque mondiale sur la Côte d’Ivoire plaide pour "une prise de conscience collective et urgente de la problématique de la mobilité urbaine". Car, Sans cela, dit-elle, "il est improbable que l’urbanisation en cours du pays génère les effets d’agglomération qui pourraient mener son économie plus rapidement vers l’émergence. Les entreprises perdent de leur compétitivité, alors que les ménages dépensent et gaspillent du temps tout en souffrant d’insécurité et de pollution."

A en croire la banque, plus de 4 milliards F CFAsont déboursés chaque année par les ménages pour leurs activités de transport, soit leur troisième catégorie de dépenses après la nourriture et le logement. Donc, l’amélioration de la mobilité pourrait croitre la croissance économique du pays d’au moins 1% et des retombées bénéfiques pour les couches les plus démunies.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Jean Claude Coulibaly et Lance Touré pour le second tour de la présidence de l’UNJCI le 14 septembre

Plus de 300 adolescents et jeunes ont été sensibilisés samedi à l’utilisation des services de santé de la reproduction (SR) par le PNSSU-SAJ

Gouvernement en RDC: Tshisekedi demande des "réglages" au Premier ministre

Trump affiche sa complicité avec Johnson sur le Brexit au sommet du G7

Amazonie: le G7 d'accord pour "aider au plus vite les pays frappés" (Macron)