Amadou Gon Coulibaly (Premier ministre) : "Ne nous faisons pas peur, les élections présidentielles de 2020 se passeront bien"
0
 

Écouter
Amadou Gon Coulibaly (Premier ministre) :

Amadou Gon Coulibaly (Premier ministre) : "Ne nous faisons pas peur, les élections présidentielles de 2020 se passeront bien"

Frédéric Goré Bi / RTI Info | Lu 1481 fois | Publié

Le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, a animé une conférence de presse ce jeudi 21 mars à la Primature autour du bilan de l’action gouvernementale, les perspectives du développement socio-économique du pays et les questions d’actualités. Pour le chef du gouvernement, "Ne nous faisons pas peur et ne faisons pas peur aux autres, les élections présidentielles de 2020 se passeront bien’’.

Face à la presse nationale et internationale, Amadou Gon Coulibaly a déclaré qu’il n’existe pas de vrais périls en Côte d’Ivoire tout en appelant les hommes politiques à la mesure dans leurs propos pour dit-il "ne pas effrayer nos concitoyens" avant d’ajouter "nous travaillons à l’apaisement". Il s'est voulu rassurant sur les efforts du Gouvernement pour préserver la paix retrouvée.

"Les enjeux politiques ne doivent pas être un obstacle à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. La recomposition du paysage politique en cours ne doit pas inquiéter", a-t-il rassuré.

Abordant la question de la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI) qui préoccupe une partie de la classe politique, notamment l’opposition, le Premier Ministre a indiqué que "des consultations sont en cours avec l'ensemble des forces politiques et la société civile pour une réforme de la CEI conformément aux recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples". Il a d'ailleurs affirmé, concernant cette Commission, qu'elle comptait sept (7) représentants du pouvoir en 2010 contre quatre (4) à ce jour.

Sur l’élection du nouveau Président de l’Assemblée Nationale, le premier ministre a rappelé que le nouveau Président de l'Institution, Amadou Soumahoro, a été bien élu par 153 sur les 179 présents. 

En ce qui concerne la grève des enseignants qui perdure depuis plusieurs semaines, le premier ministre a d’abord félicité les enseignants du primaire et du secondaire "pour la reprise effective des cours", puis a révélé que des efforts extrêmement importants ont été faits par le gouvernement en ce qui concerne les fonctionnaires, notamment les enseignants. "L’Etat débourse 126 milliards de FCFA par an pour le déblocage de l’avancement indiciaire", a-t-il souligné.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Washington et Séoul reportent leurs manoeuvres aériennes en "signe de bonne volonté" (Esper)

Burkina: 32 "terroristes neutralisés" lors de deux opérations (communiqué armée)

Nette amélioration dans la conservation des ressources naturelles des parcs nationaux d’Azagny et îles éhotilé (OIPR)

Afrique du Sud: 180 demandeurs d'asile détenus pour être entrés de force dans les bureaux du Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR)

Nigeria: élections de gouverneurs sous tension dans deux Etats, trois tués