Dimbokro : Près de 03 tonnes de produits alimentaires prohibés incinérés
0
 

Écouter
Dimbokro : Près de 03 tonnes de produits alimentaires prohibés incinérés

Dimbokro : Près de 03 tonnes de produits alimentaires prohibés incinérés

AIP | Lu 3232 fois | Publié

La Direction régionale du Commerce et de l’industrie du N’zi et Moronou a procédé, jeudi, à l’incinération de 2,7 tonnes de produits alimentaires périmés et prohibés. Cette opération s'est effectuée lors d’une cérémonie présidée par le préfet Soro Sana, en présence des forces de défense et de sécurité, des présidents des associations de commerçantes et de consommateurs et des autorités coutumières.

Selon Jeanne-Gwladys N’goran, première responsable en charge du commerce de la région, cette opération d’incinération a concerné 5306 types de produits alimentaires de première nécessité saisis sur la période de mars à novembre 2019. Il s’agit notamment de sacs de riz, de bidon d’huile, des boites de tomate, des canettes, des bouteilles de sucrerie et autres détergents estimés à plus de 3 millions de FCFA.

Madame N’goran a invité les commerçants et les consommateurs à accorder plus de vigilance à la date limite de péremption des produits alimentaires qui pour la plupart est dépassée, constituant un danger pour la population. Elle a également relevé la présence dans le lot de produits dont la vente et l’importation sont interdites sur le territoire national notamment le sucre, la cigarette. "Ce qui menace notre industrie", a-t-elle indiqué.

Le préfet Soro Sana s’est félicité du travail abattu par les agents de la Direction régionale du Commerce et de l’industrie dans le cadre de la préservation de la santé des populations. Il les a appelé à accompagner le Gouvernement dans la lutte contre la sécurité alimentaire en dénonçant les "brebis galeuses" qui continuent de mettre sur le marché des produits périmés et prohibés.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Système ouest africain d’accréditation (SOAC) pointe la faiblesse du nombre de laboratoires de biologie médicale

Le ministre du Budget rassure les députés sur les dispositions prises pour la vitalité de la BHCI

La délimitation des territoires villageois suscite des tensions dans les sous-préfectures de Niakara et Arikokaha l

Un Comité de suivi de la prise en compte du genre dans le processus électoral créé en Côte d’Ivoire (Communiqué)

Urgent | Coronavirus : La Côte d’Ivoire compte désormais 3024 cas confirmés, 1501 guéris et 33 décès. (Ministère de la Santé)

Publicité