Sport : Didier Drogba vise la présidence de la FIF
0
 

Écouter
Sport : Didier Drogba vise la présidence de la FIF

Sport : Didier Drogba vise la présidence de la FIF

MondialSport avec Stéphanie K (Stagiaire) | Lu 2125 fois | Publié

L’ancien capitaine de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, Didier Drogba a annoncé, ce jeudi, sa candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Il a l’intention d’apporter une nouvelle vision au football ivoirien.

Après avoir laissé planer le doute sur une possible candidature à la présidence de la FIF. Didier Drogba s'est enfin prononcé sur sa candidature. il désire succédé à  Augustin Sidy Diallo, actuel président de la fédération depuis 2011.

« Je n’ai jamais dirigé une institution comme la FIF, mais j’ai une expérience dans ce domaine qui n’est pas négligeable. Il faut savoir s’entourer et je pense qu’en Côte d’Ivoire, il y a des personnes très compétentes pour m’accompagner sur ce projet », a-t-il déclaré.

L’élection à la présidence de la FIF est prévue en fin d'année.

Né le 11 mars 1978 à Abidjan, Drogba a marqué le football à l’échelle mondiale. Il a remporté l’édition 2011-2012 de la Ligue des champions avec le club anglais. Après son départ, il a été élu « meilleur joueur de l’histoire du club » par les supporters.

Depuis le 11 décembre 2018, il est vice-président de l’organisation internationale Peace and Sport, organisation internationale indépendante, basée en Principauté de Monaco et placée sous le haut patronage de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco.

 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Abidjan accueille un forum économique Afrique-Europe pour promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes

L’Etat de Côte d’Ivoire demande le maintien des restrictions de liberté imposées à Laurent Gbagbo à la CPI

Des spécialistes africains réfléchissent sur les réponses à apporter à l’urgence sanitaire globale

Les femmes exhortées à consolider la paix dans la région du Tonkpi

Le préfet de Man sollicite le soutien de la chefferie traditionnelle pour des élections apaisées