Présidentielles au Nigéria: D'importants défis attendent le vainqueur du scrutin
0
 

Écouter
Présidentielles au Nigéria: D'importants défis attendent le vainqueur du scrutin

Présidentielles au Nigéria: D'importants défis attendent le vainqueur du scrutin

RTI Info/Dorcas Loba (Stagiaire) | Lu 1344 fois | Publié

Les Nigérians sont invités aux urnes ce samedi 16 février 2019. Le président sortant Muhammadu Buhari, candidat à sa réélection, a pour principal adversaire, l'opposant Atiku Abubakar. Les électeurs devront opter pour le candidat qui reflète le mieux la vision d’un Nigéria où il existera une réelle réduction du fossé entre les différentes classes sociales.

Le nouveau président est attendu sur cette question qui représente le point focal des besoins de sa population, sachant que 87 millions de Nigérians vivent sous le seuil de l'extrême pauvreté. Bien qu’étant le premier producteur de pétrole du continent africain devant l'Angola, cette croissance économique n’est bénéfique qu’à une infime partie de la population. Cette fracture entre les classes sociales menace la croissance à deux chiffres observée au début des années 2000. Une autre question essentielle, reste celle de la réunification des populations. Entre chrétiens et musulmans mais également entre cette multitude de groupes ethniques qui compose le pays.

Si l’opposition affirme que Muhammadu Buhari, président sortant n’est plus apte à assurer efficacement les responsabilités d’un Chef d’Etat, ce dernier est tout de même engagé dans la course avec un atout considérable dans le bilan de son mandat. Il s’agit en effet de la progression de l'économie du pays, qui est passé à 1,9% en 2018 selon le Bureau national des statistiques.

Quant à son adversaire "Atiku", tel qu'on l'appelle au Nigeria, il opte plutôt pour la conquête des électeurs de 18-30 ans. Pour cause, ce fragment de la population représente plus de la majorité des inscrits, cible considérable pour l’accession au fauteuil présidentiel.

Notons également que le vainqueur doit obtenir, outre la majorité des suffrages exprimés, au moins 25% des voix dans les deux tiers des 36 Etats de la fédération auxquels s'ajoute le territoire de la capitale fédérale, Abuja. Sinon un second tour devrait avoir lieu la semaine suivante.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Lancement des travaux de construction de la route de l’aéroport de San Pedro

Le projet d’appui à la réintégration des ex-refugiés ivoiriens au Libéria présenté à la ministre Mariatou Koné

Mariatou Koné se réjouit de l’ouverture du nouveau pont « Yaka » à Tabou

A Béoumi, chrétiens et musulmans prient pour ” le pardon et le vivre ensemble “

Le ministre Sidi Touré sensibilise pour la consolidation de la paix et la cohésion sociale à Bouaké