Ghana : Plus de 2.000 membres du personnel médical infectés par la Covid-19
0
 

Écouter
Publicite
Ghana : Plus de 2.000 membres du personnel médical infectés par la Covid-19

Ghana : Plus de 2.000 membres du personnel médical infectés par la Covid-19

AFP | Lu 1991 fois | Publié

Plus de 2.000 membres du personnel de santé au Ghana ont été contaminés par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie dans la nation ouest-africaine, selon les autorités.

"Le nombre total d'infection au sein du personnel soignant est de 2.065", a déclaré jeudi Patrick Kumah-Aboagye, directeur général des services publiques de santé. 

Jusqu'à présent, seulement six membres du personnel médical seraient toutefois morts du virus dans le pays, a-t-il déclaré.

Le Ghana, qui possède l'un des taux les plus élevés de dépistage en Afrique subsaharienne, enregistrait vendredi, depuis l'apparition du virus dans le pays, 139 décès pour un total de 26.125 infections, selon les chiffres officiels.

Néanmoins, dès le mois d'avril, le principal syndicat médical du pays s'est plaint de la pénurie d'équipements de protection pour la population et particulièrement pour le personnel soignant.

M. Kumah-Aboagye a insisté sur le fait que récemment "le nombre d'infections des membres du personnel de santé a considérablement baissé" grâce à une meilleure distribution des équipements.

Le gouvernement a également accordé des allégements fiscaux et des bonus financiers aux médecins et infirmières qui travaillent en première ligne contre l'épidémie.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je veux que la Côte d'Ivoire, notre pays, avance dans la paix (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre et nous allons les gagner (Alassane Ouattara, candidat du RHDP à la présidentielle de 2020)

Le Chef de terre de Ouangolodougou appelle les cadres du département à l’entente

L’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta de retour à Bamako

Les populations désertent la ville de Dabou après les affrontements inter-ethniques

Publicite
Publicite