Quatrième édition du Festival du pagne Baoulé à Bomizambo du 16 au 19 août
0
 

Écouter
Quatrième édition du Festival du pagne Baoulé à Bomizambo du 16 au 19 août

Quatrième édition du Festival du pagne Baoulé à Bomizambo du 16 au 19 août

AIP | Lu 1292 fois | Publié

La quatrième édition du « Tchin dan festival », Festival du pagne Baoulé, aura lieu du 16 au 19 août dans le village de Bomizambo, a apris l’AIP auprès des organisateurs.

Les préparatifs de cet événement culturel vont bon train dans le village de Bomizambo, village situé à 5 km de Tiébissou sur l’axe Tiébissou-Yamoussoukro. La Mutuelle de développement de Bomizambo (Mudesbo) tient à cet effet depuis quelques semaines des réunions.

La recherche de partenaires et le contenu du festival sont au menu des différentes démarches, selon M. Gadeau Clotaire, tisserand à Bomizambo.

Ce festival, initié depuis 2015, mettra l’accent cette année, en plus du traditionnel défilé en pagne Baoulé, sur la présentation des nouvelles créations et surtout la présentation au grand public des étapes de la conception de cette étoffe.

Les tisserands et les villageois espèrent à travers cette activité impulser un nouveau souffle au développement de leur village et surtout parvenir à la modernisation de l’activité de tissage.

Les organisateurs ont cependant quelques appréhensions à cause de la pénurie d'eau que connait le village depuis des semaines, de même que la ville de Tiébissou à laquelle il est relié.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Séguéla : Deux femmes assassinées dans un champ, leurs enfants découverts noyé dans un campement de Gbétogo, sous-préfecture de Worofla

21 titres d’inscription au permis de conduire offerts aux jeunes de Kouto

Vingt milliards de FCFA pour un projet de fourniture d’eau potable à la ville d’Abidjan (Conseil des ministres)

Campagne de cajou 2019: Les acteurs de la filière exhortés au strict respect du prix bord champ

La Justice met en garde les présumés auteurs de “disparition de sexe”dans le Bounkani