Le groupe Renault envisage une unité d’assemblage de véhicules en Côte d’Ivoire
0
 

Écouter
Le groupe Renault envisage une unité d’assemblage de véhicules en Côte d’Ivoire

Le groupe Renault envisage une unité d’assemblage de véhicules en Côte d’Ivoire

AIP | Lu 2181 fois | Publié

Le vice-président de Renault, Fabrice Cambolive, a indiqué, jeudi, au terme d’une audience que lui a accordée le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, que le constructeur automobile français envisage l’installation d’une unité d’assemblage de véhicules en Côte d’Ivoire.

Cette volonté des dirigeants de Renault s’explique par le fait que plusieurs véhicules du constructeur français sont commercialisés en Côte d’Ivoire ces dernières années. En effet, en 2017, quelque 10 000 véhicules ont été vendus en Côte d’Ivoire contre 8660 en 2016.

Saluant ce boom automobile et l’attrait que le pays représente pour son groupe, en termes de marché stratégique en Afrique subsaharienne, Fabrice Cambolive envisage de consolider ses opérations en Côte d’Ivoire.

Assistant à cette audience, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, s’est réjoui des  discussions du chef du gouvernement ivoirien avec le responsable du groupe Renault et salué cette volonté du vice-président Cambolive.

Selon lui, l’installation d’une unité d’assemblage de véhicules participera à la diversification de l’industrialisation du pays et créera des emplois pour les jeunes.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

«Programme eau pour tous »: 21 châteaux d’eau d’un coût global de 20 milliards FCFA remis aux populations en milieu semi-urbain.

Les populations de Tengrela instruites sur les voies de recours juridiques en cas de conflits

Le bureau de la Concertation interpartis pour des élections démocratiques installé à Tengrela

Le bureau de la Concertation interpartis pour des élections démocratiques installé à Tengrela

Bingerville: Une vielle femme de plus de 60 ans, violée dans un champ et tuée avec son foulard