Fusillade dans une synagogue aux Etats-Unis: une attaque "antisémite horrible", selon Israël
0
 

Écouter
Fusillade dans une synagogue aux Etats-Unis: une attaque

Fusillade dans une synagogue aux Etats-Unis: une attaque "antisémite horrible", selon Israël

AFP | Lu 2493 fois | Publié

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé samedi sa solidarité avec les Etats-Unis et les victimes d'une attaque "antisémite horrible" dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie, où un tireur a tué plusieurs personnes avant de se rendre.

"J'ai eu le coeur brisé et j'ai été horrifié par l'attaque meurtrière qui a eu lieu aujourd'hui à Pittsburgh", a déclaré M. Netanyahu dans une vidéo publiée sur son compte Twitter.

"L'ensemble du peuple d'Israël partage le deuil des familles des morts. Nous sommes solidaires avec la communauté juive de Pittsburgh. Nous sommes solidaires avec le peuple américain face à cette violence antisémite horrible", a-t-il ajouté.

Le président israélien Reuven Rivlin a indiqué "penser aux familles de ceux qui ont été assassinés et prier pour le prompt rétablissement de ceux qui ont été blessés".

Le ministre israélien de l'Education, Naftali Bennett, a annoncé qu'il partait pour Pittsburgh afin de rencontrer les membres de la communauté juive de cette ville et participer aux funérailles des victimes.

Le ministre, aussi chargé du dossier Diaspora, a ajouté dans un communiqué qu'il "examinerait comment (Israël) peut offrir son aide". "Quand des juifs sont assassinés à Pittsburgh, le peuple d'Israël souffre."

Un tireur a ouvert le feu samedi dans une synagogue de Pittsburgh où les fidèles étaient rassemblés pendant le chabbat, faisant plusieurs morts.

Le président américain Donald Trump a immédiatement dénoncé le climat de "haine" aux Etats-Unis, prévenant que le bilan de cette fusillade risquait d'être "plus dévastateur" qu'annoncé initialement. 

Les médias américains évoquent au moins quatre morts. Refusant de confirmer ces chiffres, le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh a ajouté qu'il y avait six blessés, dont quatre parmi les forces de l'ordre. 

Les motivations du tireur, qui a été placé en garde-à-vue, n'étaient pas connues dans l'immédiat.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Algérie: les opposants à un 5e mandat de Bouteflika appelés au calme

Grève dans le principal port du Soudan sur fond de crise économique

Zimbabwe: Mnangagwa réassigne 4 généraux à des postes diplomatiques

Arrêté pour corruption, le fils de l'ex-président du Mozambique reste en prison

Le port de San Pedro et Afrique pesage CI engagés à appliquer le règlement 14 de l’UEMOA