Londres étend son réseau diplomatique à cinq mois du Brexit
0
 

Écouter
Londres étend son réseau diplomatique à cinq mois du Brexit

Londres étend son réseau diplomatique à cinq mois du Brexit

AFP | Lu 2149 fois | Publié

Le ministère britannique des Affaires étrangères a annoncé mardi "la plus grande extension de son réseau diplomatique depuis une génération", à cinq mois de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le Foreign Office va ouvrir douze nouvelles représentations à travers le monde et créer 1.000 nouveaux postes. Les deux-tiers de ces recrutements seront effectués à l'étranger, le dernier tiers à Londres.

Le Royaume-Uni va notamment établir une nouvelle ambassade à Djibouti et de nouvelles représentations aux Tonga, à Grenades, à Antigua-et-Barbuda, à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, ainsi qu'une "mission" à Jakarta (Indonésie), auprès de l'Association des nations de l'Asie du sud-est (Asean).

Il a également annoncé que les ambassadeurs ne seront plus nécessairement recrutés au sein de la fonction publique. Aucun calendrier n'a été précisé pour ce qui est présenté comme "la plus grande extension du réseau diplomatique britannique depuis une génération". 

Cette annonce intervient à cinq mois du Brexit, prévu le 29 mars 2019.

"Nos valeurs démocratiques n'ont jamais été aussi menacées depuis la chute du mur de Berlin", doit affirmer mercredi soir à Londres le chef de la diplomatie britannique, Jeremy Hunt, selon des extrait de son discours transmis à l'avance par ses services.

"Le rôle, voire l'obligation du Royaume-Uni est de les défendre. C'est pourquoi nous devons devenir une chaîne invisible reliant les démocraties du monde".

Après cette extension, "nous serons représentés dans 83% des pays membres de l'ONU, soit le plus haut pourcentage depuis au moins 30 ans", a précisé un porte-parole du Foreign Office.

Le ministère va également "doubler" le nombre de diplomates à l'étranger qui parlent la langue du pays dans lequel ils travaillent, et faire passer de 50 à 70 le nombre de langues enseignées au sein de ses services. Parmi ces nouvelles langues se trouvent le kazakh, le kirghize ou le gujarati, parlé en Inde.

Cette annonce reprend en partie les précédentes annonces faite par Londres de l'ouverture prochaine de deux ambassades au Tchad et au Niger et de nouveaux bureaux au Lesotho, en eSwatini (anciennement Swaziland), aux Bahamas, aux Samoa, et sur l'archipel de Vanuatu.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

France/"Gilets jaunes" : un intellectuel cible d'injures antisémites

France/"Gilets jaunes" : un intellectuel cible d'injures antisémites

Burkina : un ancien proche de Compaoré annonce sa candidature à la présidentielle de 2020

Niger: 7 soldats tués dans des combats avec Boko Haram

Une caravane de formation gratuite en digital lancée à Bondoukou