Macron et Merkel signeront le 22 janvier un nouveau traité de coopération franco-allemand
0
 

Écouter
Macron et Merkel signeront le 22 janvier un nouveau traité de coopération franco-allemand

Macron et Merkel signeront le 22 janvier un nouveau traité de coopération franco-allemand

AFP | Lu 1023 fois | Publié

Emmanuel Macron et Angela Merkel signeront un nouveau traité de coopération et d'intégration franco-allemand le 22 janvier, en vue de "renforcer les liens déjà étroits" entre les deux pays, a annoncé mardi l'Elysée.

Il s'agira de la première rencontre de l'année entre le président français et la chancelière allemande, qui s'étaient déjà réunis à Aix-la-Chapelle, ville de l'ouest de l'Allemagne, le 10 mai à l'occasion de la remise du Prix Charlemagne à Emmanuel Macron.

"Le traité d'Aix-la-Chapelle renforcera les liens déjà étroits entre l'Allemagne et la France", a indiqué l'Elysée.

En le signant, les deux plus grands pays de l'Union européenne "veulent faire face ensemble aux défis du 21ème siècle", a expliqué à Berlin le porte-parole de Mme Merkel Steffen Seibert. Ils "veulent aller de l'avant pour assurer la sécurité et le bien-être des citoyens, ainsi qu'une Europe forte, souveraine et démocratique", selon lui.

Le traité portera notamment sur "des projets de coopération notamment dans la défense, pour le climat", et dans le cadre de "la coopération transfrontalière", précise-t-on à Paris. Le sujet sensible de la "convergence économique et sociale" sera également l'un des axes abordés.

Cette rencontre survient alors que les deux dirigeants sont fragilisés, Angela Merkel se préparant à laisser son poste et Emmanuel Macron faisant face à la crise des "gilets jaunes", dans un contexte de montée des populismes en Europe et quelques jours après le vote (le 15 janvier) du Parlement britannique sur le Brexit.

Le traité sera signé dans le cadre prestigieux de la salle du couronnement de l'hôtel de ville d'Aix-la-Chapelle, l'ancienne capitale de l'empire carolingien, symbole historique des liens franco-allemands.

Parallèlement à la cérémonie d'Aix, les deux Parlements français et allemand adopteront le 22 janvier un projet d'accord visant à renforcer la coopération bilatérale avec une "assemblée parlementaire commune". A Paris, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand interviendra avant son homologue du Bundestag Wolfgang Schäuble, selon une source parlementaire. Ils se rendront ensuite à Berlin.

Cette assemblée commune sera composée "de 50 membres de l'Assemblée" française et autant du Bundestag, lesquels seront désignés "au début de leur législature respective".

Angela Merkel et Emmanuel Macron s'étaient engagés il y a un an, le 22 janvier 2017, à signer un nouveau traité pour compléter le Traité de l'Elysée signé par le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer le 22 janvier 1963 à Paris.

Le 10 mai, en recevant à Aix le Prix Charlemagne devant la chancelière, Emmanuel Macron avait appelé Berlin à dépasser son "fétichisme" sur les excédents budgétaires et commerciaux, et insisté pour que la zone euro se dote d'un "budget propre" en dépit des fortes réserves allemandes.

Paris a obtenu un petit geste avec l'annonce, lors du sommet européen de décembre, de la création d'un "instrument budgétaire" destiné aux 19 pays ayant adopté la monnaie unique.

En outre, Emmanuel Macron a annoncé qu'il proposerait "dans les prochaines semaines" aux Français "un projet européen renouvelé", avant les élections européennes de mai.

Le Traité de l'Elysée, qui a crée l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) pour promouvoir les échanges entre jeunes, a ensuite été progressivement renforcé en 1988, avec le lancement de conseils franco-allemands pour la sécurité et la politique économique et monétaire.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

311 interventions des pompiers enregistrées durant le week-end Pascal avec 206 accidents de circulation, 21 incendies et 29 personnes décédées (GSPM)

La CAF cède à l’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) l’exclusivité des droits de retransmission de la Coupe d’Afrique des nations 2019 (Communiqué)

Le ministre Siandou Fofana annonce un projet de 600 milliards à Yamoussoukro le projet de développement touristique de la région du Bélier

La confédération africaine de football (CAF) réduit le nombre des clubs ivoiriens en coupes interclubs

Le Conseil de l’entente construit un collège “ultra-moderne” dans un village de Toumodi