Joël Nguessan (Vice-président du RDR) à Aboudramane Sangaré : « Nous veillerons à ce que le pays ne s’embrase ».
0
 

Écouter
Joël Nguessan (Vice-président du RDR) à Aboudramane Sangaré : « Nous veillerons à ce que le pays ne s’embrase ».

Joël Nguessan (Vice-président du RDR) à Aboudramane Sangaré : « Nous veillerons à ce que le pays ne s’embrase ».

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 1119 fois | Publié

Dans une déclaration dont nous avons reçu copie, le responsable du Rassemblement Des Républicains est revenu sur la conférence de presse donnée le mardi 11 septembre 2018 par Aboudramane Sangaré. Joël N’Guessan met en garde le responsable de l’opposition quant aux « conséquences de ses mots d’ordre ».

Face à la presse et devant plusieurs militants Aboudramane Sangaré a « exigé le report sans conditions des élections », prévues le 13 octobre 2018. Le chef de file de « l’aile dure » du Front Populaire Ivoirien a dans ses propos, « exhorté les forces vives du pays à prendre leur destin en main et à se tenir prêtes pour les actions démocratiques à venir pour faire barrage à l’imposture ».

Suite aux dires de Sangaré, le vice-président du RDR a réagi. Joël N’Guessan a pondu une déclaration dans laquelle il prévient : « Aboudramane Sangaré sera tenu pour premier responsable des dérives éventuelles de ses mots d’ordre appelant à faire barrage à l’élection des conseillers municipaux et régionaux ». Néanmoins, le cadre du RDR se veut rassurant et affirme que tout sera mis en œuvre pour éviter des débordements.

Pour rappel, rentré de la Chine le 05 septembre dernier, le Président Alassane Ouattara avait annoncé le maintien de la date des élections locales du 13 octobre 2018, et la réforme de la CEI en vue des élections présidentielles de 2020. C’est suite à cette déclaration que le FPI dirigée par Aboudramane Sangaré a animé une conférence de presse le mardi dernier.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La gendarmerie de Tengrela démantèle un réseau de voleurs de motos

Gabon: le président Ali Bongo est arrivé à Libreville

Plus de 100 tués dans l'attaque d'un village peul du centre du Mali (nouveau bilan autorités locales et association)

Le Président Ouattara prend part à la célébration des 80 ans de l’EMPT

La Cosefci suspend son mot d’ordre de grève