Le bureau des douanes de Noé fait incinérer des produits prohibés saisis sur la période de janvier à mars 2019
0
 

Écouter
Le bureau des douanes de Noé fait incinérer des produits prohibés saisis sur la période de janvier à mars 2019

Le bureau des douanes de Noé fait incinérer des produits prohibés saisis sur la période de janvier à mars 2019

AIP | Lu 2550 fois | Publié

Le bureau des douanes de Noé (Sud-Est, région du Sud-Comoé) a incinéré, mercredi, non loin du village de Sayekro, dans la sous-préfecture de Noé, 30,77 tonnes de produits prohibés, saisis sur la période de janvier à mars 2019.

Il s’agit, notamment, de produits pharmaceutiques non enregistrés (PPNE) (15 093 kg), de produits cosmétiques éclaircissants périmés (12 124 kg), de boissons frelatées ou liqueurs (2 148 kg), de pétards et feux d’artifices (498 kg), de sachets et emballages plastiques non biodégradables (851 kg)  et de tiges de cigarettes artisanales contenant de la nicotine (62 kg).

Le préfet de Tiapoum, Koné Vakaba, a lancé un appel aux commerçants et opérateurs économiques, qui s’adonnent à « des activités nuisibles à l’économie nationale », afin qu’ils y mettent fin. « Ces activités illicites ne peuvent prospérer, » a-t-il déclaré.

L’autorité préfectorale a félicité et exhorté les Forces de défense et de sécurité à redoubler d’efforts. Quant au directeur régional des douanes, Colonel Mohamed Fadiga, visiblement satisfait du travail de ses éléments, il a expliqué que les missions de la douane sont d’ordre économique, fiscal et administratif.

Il a exprimé sa reconnaissance à tous ceux qui accompagnent son service dans l’accomplissement des missions des douanes dans le Sud-Comoé.

En moins de quatre mois, plus de 120 tonnes de produits prohibés ont été saisis puis incinérés à Aboisso et à Noé, a-t-on appris.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les Tunisiens confient un mandat clair à Saied pour revitaliser la jeune démocratie

Trump prêt à "détruire l'économie turque" si Ankara ne change pas d'attitude en Syrie

L'ONG Echo Médias envisage une campagne nationale de promotion du dépistage et du diagnostic précoce du cancer du sein

Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin à Rabat au Maroc

Des populations de Tanda sensibilisées sur l’apatridie par le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)