Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé
0
 

Écouter
Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé

Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé

AIP | Lu 2700 fois | Publié

Diallo Moussa, 28 ans a été condamné, mercredi, par la section de tribunal de Bouna, à 12 mois de prison et à 500 000 francs CFA d’amende pour activité de braconnage dans le parc national de la Comoé.

Il a été appréhendé, le 21 octobre, dans l’Est du parc avec un fusil de type calibre 12, par des agents de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) en patrouille dans le secteur. Il venait de faire son entrée dans le parc et n’avait pu obtenir du gibier.

Son fusil a été confisqué par le parquet de Bouna en vue de sa destruction.

En dépit des nombreuses campagnes de sensibilisation de l’OIPR  visant à impliquer les populations riveraines dans la préservation du parc national de la Comoé, certains individus y pénètrent frauduleusement pour mener des activités de destruction de la faune et de la flore.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Nuit du vendredi 03 au samedi 04 avril 2020: 16 personnes interpellées pour violation du couvre-feu

Le gouvernement n’a donné aucun accord concernant une possibilité de vaccin BCG en Côte d'Ivoire. (Prof. Samba Mamadou, DG de la Santé)

Coronavirus : Après 14 jours de confinement, 5 personnes déclarées négatives ont quitté l’INJS

Equateur: 40% des malades de la Covid-19 n'ont pas respecté leur quarantaine

Premier cas de nouveau coronavirus aux îles Malouines