Environnement : Une réunion interministérielle pour valider les travaux contre le réchauffement climatique.
0
 

Écouter
Environnement : Une réunion interministérielle pour valider les travaux contre le réchauffement climatique.

Environnement : Une réunion interministérielle pour valider les travaux contre le réchauffement climatique.

Rti Info / Moussa COULIBALY (Stagiaire) | Lu 1214 fois | Publié

Une réunion du comité national de Réduction des Emissions de gaz à effet de serre issues de Déforestation et de la Dégradation des forets (REDD+) et du comité interministériel se tient ce vendredi 9 novembre à la Primature au Plateau. Les échanges permettront d’analyser et de valider le document du programme de Réduction des Emissions pour sa soumission officielle à la Banque Mondiale.

En réponse aux enjeux de la déforestation et de lutte contre le changement climatique, la Côte d’Ivoire s’est engagée dans le mécanisme REDD+ en juin 2011. L’année suivante la commission nationale REDD+ a été créée par décret.

La phase pratique du projet s’est matérialisée en décembre 2016 à Adzopé, lors du lancement du projet pilote REDD+. Un programme de restauration du couvert forestier ivoirien, dans la Mé. Le projet REDD+, financé dans le cadre du contrat désendettement développement (C2D), est mis en œuvre par un Cabinet international français pour une durée de trois ans. Il s’agira de restaurer les zones dégradées à travers le reboisement et à enseigner de nouvelles techniques agricoles aux paysans en vue de réduire la déforestation et contribuer ainsi à la lutte contre le dérèglement climatique.

Dans ce combat contre la déforestation et les causes du réchauffement climatique, le pays a déjà préparé une première version de son document du programme de Réduction des Emissions avec l’appui de la Banque Mondiale a été soumis aux parties prenantes en région et aux experts de l’équipe d’évaluation de la Banque mondiale.

Donc la rencontre de ce vendredi, entre le comité national (REDD+) et du comité interministériel se doit d’analyser et valider de deux documents : l’un porte sur le cadre national d’investissement et l’autre sur le programme de réduction des émissions.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Grand-Bassam accueille un atelier pour l’actualisation de la cartographie des conflits en Côte d’Ivoire

Ouverture d’un symposium sur le droit à l’éducation et l’inclusion dans les politiques et pratiques éducatives

Création d'un nouvel organe en charge de l’identification des personnes dénommé Office national de l’état civil et de l’identification (ONECI)

Une Fondation lance un projet pour l’autonomisation économique de la femme

Plus de 8 000 enfants migrants enregistrés dans l’espace Côte d’Ivoire, Burkina Faso et Mali