Des entreprises encouragent le mentorat et la formation des jeunes en Afrique subsaharienne à travers « Alliance for Youth »
0
 

Écouter
Des entreprises encouragent le mentorat et la formation des jeunes en Afrique subsaharienne à travers « Alliance for Youth »

Des entreprises encouragent le mentorat et la formation des jeunes en Afrique subsaharienne à travers « Alliance for Youth »

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 3203 fois | Publié

Promouvoir l’employabilité des jeunes en Afrique subsaharienne, tel est l’objectif du groupe Nestlé. Avec l’appui de ses partenaires régionaux, le géant de l’agro-alimentaire a lancé la « Regional Alliance for Youth » le mercredi 30 octobre 2019 à Abidjan en présence de Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes de Côte d’Ivoire, des responsables de Nestlé et des entreprises partenaires.

La « Regional Alliance for Youth » est une initiative ayant pour but d’élaborer et mettre en œuvre des programmes d’employabilité, de mentorat et de formation permettant aux jeunes d’acquérir des aptitudes professionnelles essentielles. Elle a été présentée aux jeunes ivoiriens afin qu’ils se rendent compte qu’il existe des entreprises qui mettent tout en œuvre afin qu’ils puissent s’insérer dans le milieu professionnel.

Le lancement de la « Regional Alliance for Youth » a été meublé par des panels au cours desquels les jeunes ont pu échanger avec des personnes ressources, des cadres d’entreprises privés (Bolloré, NSIA, MTN, Nielsen, Publicis, Nestlé etc.) et des responsables de l’Agence Emploi Jeunes.

Des participants à cette rencontre ont expliqué leur parcours (parsemé d’embûches) dans la quête d’un emploi et motivé les autres jeunes. Au cours des différents échanges, la question de la formation de la jeunesse est revenue à plusieurs reprises. A ce propos, le ministre Touré Mamadou a affirmé que « l’éducation et la formation sont la base pour permette aux jeunes de s'épanouir ». Par ailleurs, il leur a demandé de « croire en eux » et les a rassurés en disant que « le système éducation-formation de la Côte d’Ivoire est en totale reforme pour répondre aux attentes du monde du travail ». Abondant dans le même sens, Zain Reddiar, Directeur des Ressources Humaines de MTN Côte d’Ivoire a affirmé que « près de 77 % de la population ivoirienne est âgée de moins de 35 ans, ce qui signifie que des actions concrètes doivent être mises en œuvre pour créer davantage d’opportunités et contribuer à intégrer ces jeunes sur le marché du travail ».

L’initiative « Regional Alliance for Youth » n’exclut pas les non diplômés. « Pour ceux qui n'ont pas de formation, il faut acquérir des compétences importantes pour le marché du travail. Nous vivons dans un monde qui change rapidement » a insisté Claudia Thumm, Directrice des Ressources Humaines à Nestlé (Zone Afrique Océanie Asie).

Lancé en Europe en 2014, « Regional Alliance for Youth » fait partie du mouvement privé « Alliance for YOUth » lancé en 2014 Europe puis en 2017 au Mexique et dans plusieurs pays d’Amérique du Sud (Chili, Colombie, Pérou, Argentine, Brésil, Paraguay). Elle a lancée en Côte d’Ivoire grâce au soutien du gouvernement ivoirien, par le biais de l’Agence Emploi Jeunes, une agence gouvernementale qui promeut l’employabilité et l’emploi des jeunes, de l’Organisation internationale du Travail, et de biens d’autres entreprises.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Maroc: enquête ouverte après des accusations de viol collectif à Casablanca

Libye: réouverture de l'aéroport à Tripoli malgré les menaces des proHaftar

RDC: sept morts en Ituri où séjourne Michelle Bachelet

Guinée: trois civils tués dans de nouveaux affrontements (nouveau bilan)

Un taux de recouvrement de 95,7 % pour la Direction générale des impôts en 2019