Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines
0
 

Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines

Salimatou Dia / RTI 1 | Lu 3894 fois | Publié

Selon les chiffres de l’Unicef, 3 filles sur 100 sont épargnées par les mutilations génitales en Guinée. En Côte d’Ivoire, les régions du nord, du centre-nord et du nord-ouest sont les zones les plus touchées par l’excision. Pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, bon nombre d’associations accentuent la lutte dans le but de préserver la dignité et la santé de la femme et la jeune fille.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Maurice: deux nouveaux cas de Covid après près d'un mois sans contamination

RDC: reprise du procès du principal allié du président, les prévenus à l'offensive

Huit marins enlevés au large du Bénin ont été libérés au Nigeria

Libye: des centaines de mercenaires russes évacués du front de Tripoli, selon le GNA

Burundi: Ndayishimiye, du parti au pouvoir, déclaré vainqueur de la présidentielle