La 3" a déjà pris sa place dans le paysage médiatique ivoirien (Théophile Kouamouo)
0
 

Écouter
Publicit?
La 3

La 3" a déjà pris sa place dans le paysage médiatique ivoirien (Théophile Kouamouo)

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 2069 fois | Publié

Dans un billet publié sur le site Opéra News, un agrégateur de flux, le journaliste franco-camerounais, Théophile Kouamouo, s’est essayé à une comparaison entre les chaînes de télévision NCI et la 3”, la dernière-née des chaînes de télévision de la radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), premier consortium de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire. Pour lui, le "nouveau bébé" du groupe RTI a déjà pris sa place dans l’espace audiovisuel ivoirien.

"Cela fait un peu plus de trois mois que “la 3” est née et déjà la chaîne fait une montée dans le paysage médiatique ivoirien", a dit d’entrée de jeu, Théophile Kouamouo.

Lire ici le billet de Théophile Kouamouo sur Opéra News

Selon lui, "il suffit d’observer la progression de l’audience de “la 3” sur un “territoire” où les statistiques sont disponibles, c’est-à-dire Youtube, pour s’en convaincre ".

"Présente sur Youtube de manière régulière depuis décembre 2019, la nouvelle chaîne de Côte d'Ivoire (NCI) a aujourd’hui 43 000 abonnés. Arrivée quant à elle de manière réelle sur la plateforme en février 2020, “la 3” chère à Didier Bléou a déjà plus de 40 000 abonnés", argumente Téhophile Kouamouo, avant d’ajouter " la "3 dépasse NCI en nombre de vidéos vues en cumulé. Plus de 4 500 000 pour la chaîne du groupe RTI contre environ 3 950 000 pour la Nouvelle chaîne ivoirienne ".

Après avoir donné les statiques pour étayer ses propos, l’ancien élève de l’école supérieure de journalisme de Lille en France, a essayé de relever les recettes concoctées par les responsables de la 3 qui selon lui sont à la base du capital sympathie que le public montre à l’égard de la chaîne.

Pour Kouamouo, l’amour du “buzz” et des polémiques, incarné jusqu’à la caricature par son émission-phare “Peopl’mik”, dont les chroniqueurs, semblent créer des scandales exprès, peut-être vu comme l’une des raisons de la montée en puissance de la "3" dans le monde de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire.

"A y regarder de près, il s’agit en réalité d’une stratégie bien rodée de conquête de l’audience. Attirer la lumière sur soi, faire parler dans les chaumières, en mal ou en bien, et susciter la curiosité. Un cocktail jusqu’ici gagnant", souligne-t-il.

Théophile Kouamouo s’est également montré très optimiste quant à la performance de la troisième chaîne de télévision du groupe RTI. "Il n’y a pas de raison pour que cette appétence pour “la 3”, qui se vérifie sur Youtube, ne se confirme pas lors des prochaines mesures d’audience qui seront désormais rendues publiques régulièrement par les entreprises Omédia et Médiamétrie’’, annonce-t-il avant de jeter le pavé dans la marre de ceux qui avaient prédit avec une certitude déconcertante la mort et la disparition de la radiodiffusion télévision ivoirienne dans l’espace audiovisuel avec l’avènement des chaînes concurrentes.

"La RTI se maintient donc fortement dans la course à la manne publicitaire : à la RTI 1 l’information institutionnelle et politique, la RTI2 et à “la 3’ différentes niches dans le divertissement, qui parviennent chacune à son heure à captiver les publics jeunes et moins jeunes ", fait remarquer Théophile Kouamouo.

 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La commune de Ouellé érigée en département (Gouvernement)

Le Gouvernement adopte la ratification de l’Accord relatif au transport aérien entre la Côte d’Ivoire et le Rwanda

Cinq aires marines protégées bientôt créées en Côte d’Ivoire (Gouvernement)

La Côte d’Ivoire renforce sa coopération dans le domaine du sport avec le Qatar (Gouvernement)

Le Gouvernement ivoirien adopte un plan d’action de réformes et de modernisation de l’Administration

Publicité
Publicite