Football | CAN2019 : Le Bénin élimine le Maroc et se qualifie pour les quarts de finale
0
 

Écouter
Football | CAN2019 : Le Bénin élimine le Maroc et se qualifie pour les quarts de finale

Football | CAN2019 : Le Bénin élimine le Maroc et se qualifie pour les quarts de finale

Elie DION | Lu 3113 fois | Publié

Ce premier huitième de finale dans l'histoire de la Coupe d'Afrique des Nations n'a pas manqué de rebondissements. Poussé dans ses derniers retranchements par une valeureuse équipe béninoise, le Maroc quittait prématurément la compétition (1-1, 1 tab à 4). Le Bénin fait sensation et accède aux quarts de finale.

Dans le cadre du premier huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations, le Maroc affrontait le Bénin au stade Al Salam du Caire. Les Lions de l’Atlas qui ont terminé premier de leur groupe avec neuf points visaient évidemment une qualification pour les quarts de finale. De son côté, le Bénin sortait des phases de poule sans voir gagné la moindre rencontre. Pour obtenir son billet pour les quarts de finale, le Maroc s’appuyait sur un 4-2-3-1 avec le seul En-Nesyri en pointe. Les Écureuils optaient eux pour un 3-4-3 avec le trio Soukou, Dossou, Pote en attaque.

Dès les premières minutes, les hommes d’Hervé Renard portaient le danger devant les buts d’Allagbé. Ziyech alertait Amrabat à l’entrée de la surface, qui remisait pour En-Nesyri. La frappe de l’attaquant marocain était détournée par Allagbé (6e). Si les Lions de l’Atlas subtilisaient le cuir à leur adversaire, ces derniers ne se procuraient pas pour autant d’opportunité franche. Il fallait attendre la 28ème minute pour entrevoir la deuxième occasion du match. Boussoufa décalait sur la gauche Ziyech qui décochait une belle frappe repoussée par Allagbé (28e). Malgré une réelle emprise sur les événements, le Maroc ne parvenait pas à concrétiser dans le premier acte.

Un manque d’ingéniosité offensive qu’allaient payer les hommes d’Hervé Renard au retour des vestiaires. Sur le premier corner du match pour les Ecureuils frappé par Soukou, Adilehou au six mètres prenait le dessus sur son adversaire et trompait du plat du pied Bono (0-1, 53e). Au pied du mur, le sélectionneur marocain misait sur Sofiane Boufal (59e). L’ancien Lillois se distinguait une minute à peine après son entrée en jeu. Sur la droite, Amrabat centrait pour Boufal dont la tête piqué passait juste au-dessus de la transversale (60e). Vexé par cette ouverture du score surprise, le Maroc multipliait les assauts devant les buts béninois. La formation marocaine égalisait sur une boulette d’Adeoti qui profitait à Boussoufa. Le milieu marocain servait sur un plateau En-Nesyri qui ajustait sans trembler Allagbé (1-1, 76e).

Galvanisé par ce retournement de situation, le Maroc mettait la pression à son adversaire. Sur coup-franc, Ziyech enroulait bien son ballon et obligeait Allagbé à repousser des deux poings (82e). Sept minutes plus tard, Boussoufa sur coup-franc mettait une nouvelle fois à contribution Allagbé (89e). Dans les arrêts de jeu, Stéphane Sessegnon commettait l’irréparable dans la surface sur Achraf Hakimi. L’arbitre indiquait logiquement le point de penalty. Ziyech voyait sa tentative heurter le montant et manquait l’offrande (90+5). Les deux équipes devaient en découdre lors des prolongations. Les choses se compliquaient alors pour le Bénin avec l’expulsion d’Adenon suite à un deuxième carton jaune (97e). Les deux équipes souffraient physiquement et se procuraient peu d’occasions. Après un numéro de soliste, Boufal voyait sa frappe écrasée bien captée par Allagbé (109e). Les Lions de l’Atlas rataient l’immanquable dans les dernières minutes des prolongations. Sur la gauche, Achraf Hakimi centrait dans la surface pour Ziyech qui ratait totalement sa frappe (117e). Les deux équipes devaient passer par les tirs au but. Sofiane Boufal et En-Nesyri rataient leur tentative et permettaient au Bénin de se qualifier pour les quarts de finale de la CAN (1 tab à 4).

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La Commission électorale indépendante va renouveler ses commissions locales.

La Commission électorale indépendante va renouveler ses commissions locales.

Brexit: "A ce stade, il n'y a pas de justification" pour un nouveau report (Le Drian)

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani procédera, jeudi, au lancement du projet de soja à Touba.

Les institutions de Bretton Woods saluent les performances économiques de la Côte d’Ivoire (Amadou Gon )