Une ravisseuse d’enfant condamnée à 10 ans d’emprisonnement à Séguéla
0
 

Écouter
Publicite
Une ravisseuse d’enfant condamnée à 10 ans d’emprisonnement à Séguéla

Une ravisseuse d’enfant condamnée à 10 ans d’emprisonnement à Séguéla

AIP | Lu 5057 fois | Publié

Dame Kanaté Nakondja dite ‘’Hadja’’, 22 ans, a écopé d’une peine privative de liberté de 10 ans décidée par les juges de la section du tribunal de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou) par devant lesquels elle a comparu mercredi pour ‘’enlèvement de mineur de moins de 15 ans à Anyama’’.

De l’énoncé des faits, il ressort que la prévenue, résidant à Abobo Plaque et mère de deux enfants, a été interpellée le 23 février par la police nationale à Tomono, village situé à une trentaine de kilomètres de Mankono, après avoir kidnappé une fillette de 21 mois à Anyama, et être rentrée au village.

Celle-ci qui dit regretter son acte le justifie par sa volonté de présenter un enfant à sa famille et à sa belle-famille en rentrant d’Abidjan, après deux années passées dans la capitale économique. Surtout qu’elle avait donné naissance à une fillette il y a de cela quatre mois et que, discrètement et sans raison valable, elle s’en était débarrassée.

Se fondant sur les alinéas 1 et 2 de l’article 431 du code pénal, le président de séance l’a condamnée en sus à 1 000 000 de francs CFA d’amende.

La fillette enlevée avait été remise à sa génitrice le 26 février à Mankono, rappelle-ton.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus: le Premier ministre d'Eswatini en Afrique du Sud pour des soins

Soudan: l'arrivée des réfugiés provoque un déboisement massif

Tchad: des radios cessent d'émettre après l'arrestation de journalistes et opposants

Algérie: trois islamistes armés tués (ministère de la Défense)

Insécurité en RDC: l'ONG Médecins sans frontières (MSF) se retire d'un territoire à l'Est

Publicite
Publicite