Le calme est revenu à Kabakouma après un malheureux incident qui a fait 3 morts (Gal Vagondo Diomandé, Ministre de la sécurité et de la protection civile)
0
 

Écouter
Publicite
Le calme est revenu à Kabakouma après un malheureux incident qui a fait 3 morts (Gal Vagondo Diomandé, Ministre de la sécurité et de la protection civile)

Le calme est revenu à Kabakouma après un malheureux incident qui a fait 3 morts (Gal Vagondo Diomandé, Ministre de la sécurité et de la protection civile)

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 4935 fois | Publié

Le calme est revenu à Kabakouma après les incidents des 24 et 25 février 2020 qui ont fait 3 morts et 2 blessés. Les forces de l’ordre ont été déployés en grand nombre dans ce village situé à l’ouest du pays, à 10 km de Biankouma, pour y assurer la sécurité des personnes et des biens.

Selon une note publiée sur Facebook par le Ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Vagondo Diomandé, tout est parti d’une dispute entre les sieurs Dosso Baba, planteur de 50 ans et Palé Daniel, son employé. Des témoignages recueillis sur place par notre correspondant local, l’employé, armé d’une machette, a fait irruption chez son tuteur dans la nuit du 24 février. L’on dénombre deux morts et deux blessés cette nuit-là.

Le lendemain, le corps de Palé Daniel est retrouvé, pendu, dans son propre campement.

« Ces incidents ont malheureusement entraîné la mort de 3 personnes et 2 blessés graves pris en charge. D’autres personnes déplacées ont été recasées dans des familles d'accueil » indique le Général Vagondo Diomandé.

Le Maire et le Préfet de département de Biankouma se sont déportés sur les lieux pour échanger avec les populations et ramener le calme. La police a immédiatement diligenté une enquête pour situer les responsabilités.

Le Ministre Albert Mabri Toikeusse s'est rendu le jeudi 27 février au centre hospitalier de Man pour apporter le réconfort du gouvernement aux blessés.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Publicite
Publicite