Une ravisseuse d’enfant condamnée à 10 ans d’emprisonnement à Séguéla
0
 

Écouter
Publicite
Une ravisseuse d’enfant condamnée à 10 ans d’emprisonnement à Séguéla

Une ravisseuse d’enfant condamnée à 10 ans d’emprisonnement à Séguéla

AIP | Lu 4976 fois | Publié

Dame Kanaté Nakondja dite ‘’Hadja’’, 22 ans, a écopé d’une peine privative de liberté de 10 ans décidée par les juges de la section du tribunal de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou) par devant lesquels elle a comparu mercredi pour ‘’enlèvement de mineur de moins de 15 ans à Anyama’’.

De l’énoncé des faits, il ressort que la prévenue, résidant à Abobo Plaque et mère de deux enfants, a été interpellée le 23 février par la police nationale à Tomono, village situé à une trentaine de kilomètres de Mankono, après avoir kidnappé une fillette de 21 mois à Anyama, et être rentrée au village.

Celle-ci qui dit regretter son acte le justifie par sa volonté de présenter un enfant à sa famille et à sa belle-famille en rentrant d’Abidjan, après deux années passées dans la capitale économique. Surtout qu’elle avait donné naissance à une fillette il y a de cela quatre mois et que, discrètement et sans raison valable, elle s’en était débarrassée.

Se fondant sur les alinéas 1 et 2 de l’article 431 du code pénal, le président de séance l’a condamnée en sus à 1 000 000 de francs CFA d’amende.

La fillette enlevée avait été remise à sa génitrice le 26 février à Mankono, rappelle-ton.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite