Le Gouvernement adopte un décret de réglementation du permis de construire
0
 

Écouter
Le Gouvernement adopte un décret de réglementation du permis de construire

Le Gouvernement adopte un décret de réglementation du permis de construire

RTI Info/Dorcas Loba (Stagiaire) | Lu 2052 fois | Publié

Au cours du Conseil des Ministres tenu le mercredi 24 avril dernier à Yamoussoukro, le gouvernement a adopté un décret portant réglementation du permis de construire en Côte d’Ivoire. Ce décret permettra d’éliminer le facteur risque dans les processus de gestion de projets de construction.

Le ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, à travers l’application de ce nouveau décret, adopte un système de lutte contre la construction anarchique pour rétablir la conformité des normes de construction.

Regroupant en un seul texte tous les codes de réglementation relatifs à la construction, ce permis est un dispositif innovant qui intègre la gestion du risque à la construction et à l’usage dans l’instruction des demandes de permis de construire.

L’adoption de cette réglementation vient rassurer les populations très souvent victimes du non-respect des normes de construction. Cet état de fait est malheureusement à la base des écroulements observés au cours de ces dernières années et d’autres désagréments.

Rappelons que Yamoussoukro a connu l’effondrement d’un immeuble de type R+4 le 13 juin 2018. Ce tragique accident a causé la mort de 10 personnes sur le chantier.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Huawei lance son premier smartphone touché par les sanctions américaines

Brexit: Londres a jusqu'à fin septembre pour soumettre une proposition écrite (Premier ministre finlandais)

Daloa abritera l’édition 2019 de la Journée internationale de l’accès universel à l’information

Les consultations pour une gouvernance foncière inclusive se poursuivent dans le canton Tioroniaradougou, région du Poro

Vers la valorisation de sites touristiques à Man grâce un projet pilote financé par l’Union Européenne (UE)