La Plateforme de la presse numérique de Côte d’Ivoire (PNCI) veut apporter un nouveau souffle au secteur.
0
 

Écouter
Publicite
La Plateforme de la presse numérique de Côte d’Ivoire (PNCI) veut apporter un nouveau souffle au secteur.

La Plateforme de la presse numérique de Côte d’Ivoire (PNCI) veut apporter un nouveau souffle au secteur.

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 5204 fois | Publié

La plateforme de la presse numérique de Côte d’Ivoire (PNCI) a procédé au lancement officiel de ses activités le mardi 21 juillet 2020 au siège de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) à Abidjan-Plateau. Occasion pour Joël Nianzou, le Président de la PNCI de dévoiler la vision de son organisation afin d’améliorer les conditions de vies et de travail des acteurs de la presse numérique ivoirienne et des jeunes désirant embrasser ce secteur.

Le président de la Plateforme de la presse numérique veut donner un nouveau visage à ce secteur. Pour atteindre cet objectif, il a présenté les projets de sa structure à travers son crédo "Fédérer-Former-Formaliser". Joël Nianzou entend ainsi mettre en place une "Maison de la presse numérique en Côte d’Ivoire".

"C’est un projet qui nous tient spécialement à cœur, car cette maison nous permettra entre autres de promouvoir l’innovation et l’excellence, de former et de sensibiliser au métier et de créer un nouveau mécanisme de management des médias et de création de contenus" a souligné le président de la Plateforme de la presse numérique ivoirienne tout en relevant l’intérêt de ce secteur dans le paysage médiatique ivoirien. "Aujourd’hui, le secteur des médias est obligé de travailler avec la presse numérique. Plus que jamais, nous sommes devenus des acteurs incontournables dans le système de l’information dans le monde en général et en Côte d’Ivoire en particulier" a-t-il ajouté.

En plus de la Maison de la presse numérique, la structure est sur le point de mettre en place un annuaire officiel pour identifier tous les acteurs du secteur de la presse en ligne, selon leurs spécialités.

La Plateforme de la presse numérique de Côte d’Ivoire ne peut réussir ce pari sans le soutien des certains partenaires et institutions. C’est pourquoi, elle a procédé en marge du lancement de ses activités, à une signature de convention avec la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire pour un partenariat "gagnant-gagnant".

Faman Touré, Président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire en a profité pour saluer et encourager l’initiative de la plateforme et son président Joël Nianzou.

"La Chambre de commerce et d’industrie est heureuse de soutenir cette plateforme. Nous assurons notre disponibilité à cette structure, car la presse numérique occupe une place prépondérante dans l’économie de tout pays" a-t-il affirmé.

Quant à Guillaume Beda, représentant du Ministère de la communication et des médias, il a affirmé l’engagement de son département à accompagner la Plateforme de la presse numérique de Côte d’Ivoire dans ses activités. "Nous sommes prêts à vous accompagner dans tous vos défis" a-t-il rassuré.

Créée le 16 janvier 2020, la Plateforme de la presse numérique de Côte d’Ivoire (PNCI) est une organisation regroupant les acteurs de la presse en ligne. Ses objectifs sont notamment, la défense des droits des acteurs de la presse en ligne, la formation et la spécialisation de ses membres et la promotion d’une presse libre et indépendante.

 

 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite