Congo: 13 morts dans un accident de train près de Pointe-Noire
0
 

Écouter
Congo: 13 morts dans un accident de train près de Pointe-Noire

Congo: 13 morts dans un accident de train près de Pointe-Noire

AFP | Lu 1434 fois | Publié

Treize personnes, dont des passagers clandestins, sont mortes après une collision entre deux trains de marchandises, dans la nuit de dimanche à lundi, près de Pointe-Noire dans le sud de la République du Congo, selon des sources du Chemin de Fer Congo-Océan (CFCO).

"Un train minéralier a connu une défaillance technique et a percuté un train de marchandises. Nous avons enregistré 13 morts et plusieurs blessés", a indiqué un agent du CFCO, qui a requis l'anonymat, à un correspondant de l'AFP à Brazzaville.

L'accident s'est produit à Ngondji (ex-Patra), à une dizaine de kilomètres de Pointe-Noire.

Le bilan a été confirmé par une source policière, qui a précisé que les victimes étaient principalement des passagers clandestins.

"On n'a pas bien dormi pendant une bonne partie de la nuit à cause du balai incessant des ambulances qui ramenaient les morts et les blessés du lieu de l'accident vers Pointe-Noire", a témoigné à l'AFP Sylvain Kitoko, un habitant de Pointe-Noire.

Le train minéralier appartenait à la société Sappro SA. Il était parti de Mayoko dans le Niari (sud-ouest), à plus de 300 kilomètres de Pointe-Noire, où la firme Sappro exploite une mine de fer.

Construite à l'époque de la colonisation française, la ligne Pointe-Noire-Brazzaville est un axe économique vitale.

Le trafic a été interrompu pendant deux ans entre 2016 et 2018, à cause des affrontements entre l'armée et les ex-combattants ninjas dans la région du Pool au sud de Brazzaville. 

La dernière catastrophe enregistrée sur le CFCO avait fait officiellement 53 morts en juin 2010.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

USA : Les démocrates accusent Donald Trump de corruption

Le Cameroun veut condamner les discours haineux et le tribalisme

Guinée : Un élève tué lors d'une manifestation à Conakry

La Ministre Raymonde Coffie déplore la corruption qui gangrène l’Administration

La lutte contre le diabète est une priorité pour le Gouvernement (Ministre de la santé)