Quand la fraude à l'importation asphyxie l'industrie laitière locale
0
 

Quand la fraude à l'importation asphyxie l'industrie laitière locale

RTI 1 | Lu 2798 fois | Publié

Vêtements, médicaments, cigarettes, produits laitiers, cosmétiques... Ces marchandises de grande consommation sont prisées par les contrebandiers.

Depuis 3 ans, l'industrie laitière locale est frappée de plein fouet par la concurrence déloyale des produits de contrebande. 1 industriel sur 3 a perdu au moins 30% de son chiffre d’affaires.

Malgré la multitude d’actions, le phénomène de la contrebande prend de l’ampleur et représente aujourd'hui 30% du marché du lait en Côte d’Ivoire. Les contrebandiers ont plus d’un tour dans leur sac.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Guinée: le procès des initiateurs de la constestation reprend à Conakry

L’agriculture indexée comme un frein à l’exploitation du diamant à Diarabana

Les zones vulnérables aux pluies diluviennes identifiées à Ferkessédougou

Les producteurs exhortés à adhérer au système de récépissés d’entreposage à Tanda

L’agriculture indexée comme un frein à l’exploitation du diamant à Diarabana