La Russie "recommande" à Washington de cesser de "menacer" le Venezuela
0
 

Écouter
La Russie

La Russie "recommande" à Washington de cesser de "menacer" le Venezuela

AFP | Lu 1888 fois | Publié

La Russie a de nouveau défendu samedi la présence de ses militaires arrivés ces derniers jours au Venezuela, "recommandant" à Washington de cesser de "menacer" le pays qui traverse une profonde crise politique et sociale.

"Nous recommandons aux Etats-Unis de cesser de menacer le Venezuela, d'étouffer son économie et de le pousser vers la guerre civile en violant ouvertement le droit international", a indiqué dans un communiqué la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

"Nous appelons toutes les forces politiques vénézuéliennes qui placent les intérêts de leur patrie au dessus de leur propres ambitions à dialoguer", a-t-elle ajouté.

Les Etats-Unis ont une nouvelle fois mis en garde la Russie vendredi contre le déploiement au Venezuela de ses militaires, se disant prêt à défendre leurs intérêts et ceux "de leurs partenaires" dans la région.

"La Russie a clairement indiqué le but de l'arrivée de ses spécialistes à Caracas. Il ne s'agit pas d'un +contingent militaire+", a rétorqué vendredi Mme Zakharova.

Le Kremlin avait déjà demandé mercredi à Donald Trump de ne pas "s'ingérer" dans les affaires bilatérales entre le Venezuela et la Russie, affirmant que les Russes s'y trouvaient dans le cadre de la mise en oeuvre de contrats.

La Russie et le Venezuela ont conclu en 2011 un accord de coopération militaire prévoyant la vente d'armements russes à Caracas financée par un crédit russe.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le ministre Siandou Fofana récolte 2500 milliards FCFA à Dubaï pour le projet «Sublime Côte d’Ivoire»

Pluie diluviennes: De nombreux camions et motos retenues dans la boue à Téhini

Des milliers de Soudanais réclament la dissolution de l'ancien parti au pouvoir

Des milliers de Soudanais réclament la dissolution de l'ancien parti au pouvoir

Des milliers de Soudanais réclament la dissolution de l'ancien parti au pouvoir