2018 est une année importante pour le RDR, affirme Adama Koné
0
 

Écouter
2018 est une année importante pour le RDR, affirme Adama Koné

2018 est une année importante pour le RDR, affirme Adama Koné

AIP | Lu 2076 fois | Publié

Le ministre Adama Koné a animé samedi, un meeting d’information et de sensibilisation des militants du Rassemblement des républicains (RDR), samedi à la mairie de Kouto où il a affirmé que 2018 est une année importante eu égard aux échéances électorales.

Le secrétaire général adjoint chargé de la médiation et du dialogue interne a sonné la mobilisation de la base du parti en rappelant « la Bagoué compte pour le RDR, vu les nominations de ses cadres et le RDR compte pour la Bagoué ».

M. Koné a fait un clin d’œil aux partis frères du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en les rassurant du souhait de son parti qui est que « ces élections se fassent dans le cadre du parti unifié ».

A cet effet, la direction du RDR instruit les militants et surtout les nouveaux majeurs à s’inscrire sur les listes électorales.

Le vice-président du RDR chargé des relations extérieures et de la région de la Bagoué, le ministre Bruno Koné qui faisait partie de la délégation, a quant à lui, rassuré l’envoyé du parti que « le RDR est le premier parti dans la région » et que cette position de leader sera maintenue.

Ces meetings éclatés à travers la côte d’ivoire obéissent au mot d’ordre de la direction du RDR issue du troisième congrès « réduire la distance et être en contact avec la base ».

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La construction de deux complexes hôteliers annoncée à Bouna pour 2019

Une délégation d’hommes d’affaires italiens séjourne bientôt à Guiglo

La Jeunesse est une opportunité pour la Côte d’Ivoire, estime un coopérant français

"Gilets jaunes": perte de 0,1 point de croissance pour la France au 4e trimestre (Le Maire)

Nigeria: Amnesty réclame une enquête formelle sur les atrocités liées à Boko Haram