Reprise du scrutin le 16 décembre 2018 dans les localités où il a été invalidé (Gouvernement)
0
 

Écouter
Publicite
Reprise du scrutin le 16 décembre 2018 dans les localités où il a été invalidé (Gouvernement)

Reprise du scrutin le 16 décembre 2018 dans les localités où il a été invalidé (Gouvernement)

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 1818 fois | Publié

A l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire qui s’est tenu ce lundi 03 décembre 2018, le gouvernement ivoirien, a décidé que les élections locales seront reprises le 16 décembre 2018 dans les localités où le scrutin a été invalidé par la Cour Suprême. A savoir 2 région et 6 communes. L’annonce a été faite le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement.

C’est la date du dimanche 16 octobre qui a été retenue pour la reprise des élections régionales et municipales dans les régions et communes où les résultats ont été annulés par la Chambre administrative de la Cour suprême. Ainsi donc, les populations seront appelées à s’exprimer dans les urnes, comme elles l’ont fait le 13 octobre dernier. Les localités concernées sont les régions du Lôh Djiboua (sud-ouest) et du Guemon (ouest), et les communes de Bingerville, Boko, Grand-Bassam, Lakota, Port-Bouet et Rubino.

Au lendemain des proclamations de résultats provisoires, Youssouf Bakayoko le président de la Commission électorale indépendante (CEI) avait annoncé que « dans le Guemon, les procès-verbaux de dépouillement ont été détruits en grande partie lors des incidents survenus à Facobly ». A Port-Bouet aussi, un « nombre élevé de bureaux de vote » avait été « vandalisé par des individus non identifiés ». Au total, le vote sera repris dans 8 circonscriptions suite à des recours exercés par des candidats.

La campagne se déroulera du 8 au 14 décembre 2018. Selon Sidi Tiémoko Touré, « cette reprise sera marquée par un renforcement de la sécurité dans les régions et localités concernées ».

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Présidentielle 2020 : Des OSC préconisent le recours au juge constitutionnel pour l’éligibilité des candidats

Les femmes du RHDP appellent la classe politique à privilégier les actions de paix et de cohésion

Coronavirus : l'OMS impatiente d'analyser les essais cliniques russes

Les marches annoncées par l'opposition pour jeudi interdites à Gagnoa

La Secrétaire chargée des droits de l'homme Aimée Zébéyoux appelle la jeunesse de Gagnoa à renoncer aux manifestations

Publicite
Publicite