Fête du travail : Amadou Gon Coulibaly rassure les responsables syndicaux
0
 

Écouter
Fête du travail : Amadou Gon Coulibaly rassure les responsables syndicaux

Fête du travail : Amadou Gon Coulibaly rassure les responsables syndicaux

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 1623 fois | Publié

La célébration de la Fête du travail le 1er mai 2019 s’est déroulée à la Primature, présidée par le Premier ministre et en présence des membres du gouvernement. Face aux doléances des différents responsables des centrales syndicales, Amadou Gon Coulibaly s’est montré rassurant et optimiste quant à leur prise en compte.

Représentant le Chef de l’Etat au cours de cette cérémonie officielle, Amadou Gon Coulibaly a répondu aux travailleurs qui ont égrené un chapelet de doléances : amélioration des conditions de vie des travailleurs, réduction du cout de la vie, recrutement à la fonction publique etc.

Ayant pris bonne note, le Premier ministre a expliqué, la stratégie du Gouvernement concernant la résolution des problèmes des travailleurs, le programme en faveur des ivoiriens et fait le point des avancées notables.

Concernant la question de l’emploi en Côte d’Ivoire, Amadou Gon Coulibaly a indiqué que « la stratégie du gouvernement consiste à renforcer les politiques de soutien aux petites et moyennes entreprises ». Il a aussi indiqué qu’un comité interministériel travaille à la réduction des délais pour que les nouveaux fonctionnaires puissent rapidement toucher leur salaire.

Revenant aux questions relatives à la cherté de la vie et au logement, Amadou Gon Coulibaly a annoncé que « la loi relative au bail d'habitation a été promulguée ». Par conséquent, elle devrait permettre une reconfiguration des conditions d’accès aux logements. « A partir de maintenant, tous les propriétaires qui contreviendraient à cette loi seront soumis aux sanctions » a-t-il prévenu.

A propos des besoins vitaux tels que l’eau et l’électricité, le Premier ministre a annoncé que « des négociations étaient ouvertes en vue d’une libéralisation de ces secteurs ». Ce qui à coup sûr entrainera une baisse de leurs coûts. L'électricité représentant une part importante des charges des ménages en Côte d’Ivoire, pour soulager de nombreuses familles qui peinent à payer leurs factures, « l’Etat a décidé de baisser le tarif social de l’électricité depuis le 1er janvier 2019 ».

Après avoir fait le rappel des acquis et des actions à venir, Amadou Gon Coulibaly est revenu sur la fracture de la trêve sociale. « Depuis quelques mois, certains travailleurs du secteur public ont rompu la trêve sociale malgré les efforts du gouvernement. Il est difficile de comprendre qu’en dépit de ces efforts, le début de l’année 2019 soit rythmé par un regain de grève dans la santé, l’administration territoriale et l’éducation » a-t-il décrié.

Principal médiateur dans la reprise du dialogue entre les syndicats et leurs différents ministères de tutelle, Amadou Gon Coulibaly a demandé aux travailleurs de privilégier la voie du dialogue pour la résolution de tous les problèmes.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La procureure de la CPI a fait appel contre l'acquittement de crimes contre l'humanité prononcé en janvier à l'encontre de Laurent Gbagbo et Blé Goudé

Rohani n'a "pas prévu" de rencontre avec Trump en marge de l'AG de l'ONU

Rohani n'a "pas prévu" de rencontre avec Trump en marge de l'AG de l'ONU

Tunisie: Kais Saied en tête, selon des résultats portant sur 27% des votes (officiel)

Les projets non réalisés de l’ex-programme présidentiel d’urgence seront reversés aux différents départements ministériels concernés (Aka Aouélé)