Le projet de code de la Construction et de l’Habitat adopté en commission à l’Assemblée nationale.
0
 

Le projet de code de la Construction et de l’Habitat adopté en commission à l’Assemblée nationale.

AIP | Lu 1540 fois | Publié

Un code de la construction et de l’habitat a été adopté à l’unanimité, jeudi, par la commission de la Recherche, de la Science, de la Technologie et de l’Environnement de l’Assemblée Nationale.

Les députés ont adopté les 554 articles que contient ce code présenté par le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Koné Nabagné Bruno, en vue de réguler le secteur de la construction et de l’habitat.

M. koné a exposé les motivations de ce texte de loi qui va permettre de rassembler tous les textes existants qui étaient disparates et obsolètes et d’actualiser les textes au regard des normes actuelles de construction et de l’habitat.

Il a également souligné que ce code permettra de renforcer les mesures de contrôles et des sanctions dans l’instauration d’un régime juridique plus coercitif et de créer les structures consultatives en matière de consultation, d’habitat et d’urbanisme. Un dispositif qui donne plus de sécurité dans le contrôle des matériaux et  le suivi des étapes de la construction.

Devant les députés des différents  groupes  parlementaires, le ministre s’est engagé à étudier les observations et d’intégrer les plus pertinentes  dans la nouvelle version du code.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Pluies diluviennes: Le Gouvernement apporte son soutien aux sinistrés d’Alépé

L’union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) recommande la mise en place d’un fonds régional de transport maritime

Plusieurs tonnes de produits périmés incinérés à Aboisso

Des femmes juristes et le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) sensibilisent sur l’apatridie à Zébizékou dans le département de Ouragahio

Cent-trente-cinq réfugiés ivoiriens de la crise post-électorale (2011) sont arrivés mercredi soir à Korhogo, dans le cadre d’un retour volontaire