Le projet "Employabilité et inclusion sociale par le numérique" démarre à Bouna avec 100 jeunes.
0
 

Écouter
Le projet

Le projet "Employabilité et inclusion sociale par le numérique" démarre à Bouna avec 100 jeunes.

Dorcas Loba (Stagiaire) | Lu 1494 fois | Publié

Initié pour le renforcement de l’employabilité des jeunes en Côte d’Ivoire, le projet ‘’Employabilité et inclusion sociale par le numérique’’ instauré par l’Unicef, l’association Baby Lab et le Ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a débuté lundi 02 septembre à Bouna.

Ils sont 100 jeunes de 16 à 24 ans qui vont bénéficier de 12 mois de formation au numérique et à l’entrepreneuriat. Ce programme social ambitionne d’offrir aux jeunes en milieu dit ‘’défavorisé’’ les aptitudes nécessaires, leur permettant d’épouser la transition numérique en marche.

Telle est la vision partagée par Aissata Dicko, formatrice du projet pour qui le numérique représente aujourd’hui un nid d’opportunités professionnelles pour les jeunes.

"Le but pour nous c’est d’éduquer les apprenants à l’utilisation des outils du numérique pour faciliter leur inclusion sociale et financière" a-t-elle indiqué.

Les apprenants pour leur part, n’ont pas manqué d’exprimer leur reconnaissance pour cette initiative de l’Unicef.

"Cette formation est la bienvenue. Elle nous permettra d’allier la pratique à la théorie afin d’être plus compétitif sur le marché de l’emploi", s'est exprimé Kambré Alpha Grâce, bénéficiaire du projet.

Notons que trois sites sont concernés pour la phase pilote du projet, notamment Abobo, Agboville, et Bouna. Ils sont au total 900 jeunes, déscolarisés ou en recherche d’insertion qui vont bénéficier de 12 mois de formation.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les élèves font arrêter les cours à Gagnoa malgré la présence des forces sécuritaires

Ouattara salue les 55 années "de qualité et de professionnalisme" de Fraternité Matin

Des experts africains en conclave à Abidjan autour de la qualité de la formation professionnelle

Près de 600 ménages enregistrés pour la deuxième vague du projet “filet socio-productif “à Nassian

Des bénéficiaires du projet "Agir pour les jeunes" à Boundiali en formation