Coronavirus : Ouverture du centre d’accueil et de dépistage de Marcory
0
 

Écouter
Publicit?
Coronavirus : Ouverture du centre d’accueil et de dépistage de Marcory

Coronavirus : Ouverture du centre d’accueil et de dépistage de Marcory

Boris Odilon BLE / RTI Info | Lu 2051 fois | Publié

La commune de Marcory a son centre de dépistage de la maladie à coronavirus. Il a été ouvert officiellement ce mercredi 29 avril 2020 par Dr Aka Aouélé, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique.

Situé en Zone 4, ce centre a pour rôle d’accueillir et dépister des personnes volontaires. Il a en son sein des salles d’attente, d’enregistrement, de consultation, de prélèvement, une pharmacie, des vestiaires, un bureau pour le médecin-chef et des toilettes. « Ce centre, comme celui de Cocody, va permettre de cerner la 2e commune la plus contaminée » a dit le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique.

Comme annoncé par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, ce sont quarante-cinq (45) centres de prélèvement et de dépistage qui sont prévus sur l’ensemble du territoire national, dans le cadre du Plan de riposte sanitaire du gouvernement contre la pandémie à Coronavirus (Covid-19). « Ces centres vont contribuer à accroître notre capacité de dépistage et à assurer une prise en charge rapide et efficace des cas dépistés positifs et leurs contacts » a-t-il dit au cours d’un point de presse qu’il a animé le 21 avril dernier.

Les communes de Treichville et de Yopougon vont accueillir dans les jours à venir leur centre.

 

Boris Odilon BLE
odilon.ble@rti.ci

 

52 minutes pour comprendre le transport en pleine crise en Côte d'Ivoire du Covid-19.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

87 cas, 193 guéris et 00 décès enregistrés ce mercredi 23 septembre 2020

87 cas, 193 guéris et 00 décès enregistrés ce mercredi 23 septembre 2020

Effondrement d'un immeuble en Inde: 39 morts, selon un nouveau bilan

Gambie: l'Assemblée rejette le projet de nouvelle Constitution

Mali: le chef de la junte réclame la levée des sanctions ouest-africaines

Publicité
Publicite