La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) annonce des délais supplémentaires pour le paiement des factures de ses abonnés.
0
 

Écouter
Publicite
La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) annonce des délais supplémentaires pour le paiement des factures de ses abonnés.

La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) annonce des délais supplémentaires pour le paiement des factures de ses abonnés.

| Lu 5181 fois | Publié

La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) accorde aux ménages et aux clients professionnels de basse tension des délais supplémentaires pour le règlement de leurs factures. Cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures sociales prises par le Gouvernement ivoirien en vue de soutenir les populations face à la pandémie de Covid-19.

Dans une note de l’entreprise publiée le 27 juillet 2020, la CIE décide de suspendre les pénalités pour les impayés de factures des mois de mars et mai 2020 jusqu’au 10 aout prochain.

"Aucune pénalité ne sera appliquée avant le 11 août 2020”, indique ladite note, tout en précisant que la date limite de règlement de la facture du mois de juillet 2020 est désormais fixée au 10 septembre 2020.

Pour les abonnés ayant reçu leurs factures en avril et en juin, les pénalités sont également suspendues jusqu’au 10 septembre 2020. Quant au règlement des factures du mois d’aout, il est fixé au 10 octobre 2020.

"Au terme de ces “délais exceptionnels, la politique de recouvrement normale de la CIE sera à nouveau appliquée" prévient la Compagnie ivoirienne d’électricité.

Rappelons que le Gouvernement ivoirien avait décidé du report des dates limites des factures d’électricité des mois de mars et avril 2020 pour l’ensemble des ménages respectivement au 15 juillet et au 17 août 2020, sans application de pénalité de retard et sans suspension de la fourniture d’électricité pour cause d’impayé, au début de la crise liée à la Covid-19.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Publicite
Publicite