Sénégal: décès du chef de la confrérie mouride
0
 

Écouter
Sénégal: décès du chef de la confrérie mouride

Sénégal: décès du chef de la confrérie mouride

AFP | Lu 4623 fois | Publié

Le chef de la confrérie musulmane des mourides, une des plus importantes du Sénégal, est décédé et a été inhumé dans la nuit de mardi à mercredi près de Touba (centre), ville sainte de la confrérie, ont indiqué les médias sénégalais.

Musulmans à 95%, les Sénégalais pratiquent un islam sunnite dominé localement par d'importantes confréries soufies, essentiellement celles des mourides, des tidianes, des qadres et des layènes.

Serigne Sidy Moctar Mbacké, décédé à l'âge de 92 ou 93 ans, selon les sources, petit-fils du fondateur de la confrérie, Cheikh Ahmadou Bamba, était devenu en 2010 le septième khalife général des mourides.

Décédé à la suite d'une maladie, il a été inhumé dans la nuit et un autre petit-fils de Cheikh Ahmadou Bamba, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, a été désigné pour lui succéder, selon les médias, dont l'Agence de presse sénégalaise (APS, publique) et le quotidien pro-gouvernemental Le Soleil.

Signe de son importance, le président Macky Sall était attendu à Touba pour présenter ses condoléances, et le Conseil des ministres de mercredi a été annulé, rapporte Le Soleil.

Ce décès intervient peu après celui du chef des tidianes, Serigne Abdou Aziz Sy, à l'âge de 89 ans, six mois après avoir succédé à son frère.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

RDC: 17 chefs d'Etat invités pour une passation de pouvoir historique

Togo : une femme élue présidente de l'Assemblée Nationale

RDC : Kabila pour une "coalition" contre "les forces prédatrices" (discours)

La grève des enseignants paralyse les établissements secondaires publics de Divo

Sénégal : les jeunes de l'opposition font monter la pression à un mois de la présidentielle